Siguiri : après avoir perdu la mairie, Sidiki Traoré accusé de détournement (entretien)

maire Sidiki Traoré
Monsieur Aboubacar Sidiki Traoré, maire sortant

Le nouveau président de la délégation spéciale de Siguiri, monsieur Sékou Magassouba, a été installé, ce lundi 27 juin 2016, par le secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de Siguiri, a appris Guineematin.com, du nouveau maire lui-même.

Joint au téléphone cet après-midi, le nouveau président de la délégation spéciale de Siguiri a confirmé la passation de service, mais en l’absence du maire sortant, Aboubacar Sidiki Traoré.

« Oui, il y a eu passation de service ce matin vers 11 heures. Et, sur les 12 conseilles, il n’y avait que deux qui étaient présents. Mais, à la caisse de la commune urbaine, on n’a trouvé qu’un million six cent mille francs guinéens (1 600  000 GNF). Dans les comptes bancaires, ils ont annoncé quelque chose de 17 millions de francs guinéens. Mais, cela n’a été concrétisé par aucun reçu bancaire », a expliqué Sékou Magassouba.

A la question du journaliste de Guineematin.com de savoir s’il y aurait eu détournement de fonds de la mairie, monsieur Magassouba a répondu : «à notre niveau, on essaye de mener nos enquêtes. Imaginez une ville comme Siguiri qui a plus de 300 000 habitants et même plus et qu’on nous dise qu’il n’y a que ce montant ! Cela veut dire qu’il y a eu un détournement. Les jours à  venir, on verra plus clair ! Nous n’allons pas rester les bras croisés », a annoncé le nouveau président de la délégation spéciale de Siguiri.

Il faut rappeler que l’installation de cette délégation spéciale est l’aboutissement d’un long feuilleton émaillé de violence entre pro Sékou Magassouba, qui serait soutenu par le très influent député uninominal de Siguiri, le doyen Sékou Savané et Aboubacar Sidiki Traoré qu’on disait être soutenu par le président Alpha Condé. Ce dernier n’a d’ailleurs perdu la mairie qu’à l’occasion des négociations entre le RPG arc-en-ciel et l’honorable Sékou Savané, le seul à n’avoir pas été sanctionné parmi les trois « cadres malinkés » qui ont « osé » adresser une lettre ouverte au président Alpha Condé.

Mais, au moment où on prononçait les sentences contre les deux autres cosignataires (les députés Ousmane Kaba et Mamady Diawara) , on a plutôt satisfait à l’exigence de l’honorable Sékou Savané de mettre Sékou Magassouba à la place de Sidiki Traoré à la tête de la mairie de Siguiri.

A suivre !

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS