Justice logoPoursuivis pour délit d’abus de confiance par madame Fatoumata Camara, le dossier des prévenus Amadou Camara et Cie a été jugé ce lundi 17 octobre 2016 par le tribunal de première instance de Dixinn, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Relatant les faits devant la barre, la plaignante madame Fatoumata Camara a dit que c’est par pitié du prévenu Amadou Camara qu’elle a acheté une moto à 7 millions de francs guinéens pour que ce dernier fasse le taxi : « Comme j’ai vu l’état misérable de sa famille, je l’ai traité comme mon enfant. J’ai acheté la moto et je l’ai mis à la disposition d’Amadou Camara pour qu’il travaille en me donnant la recette journalière de 35.000 francs guinéens. Mais, pendant les 4 mois qu’il a travaillé, il ne m’a remis qu’un mois de recette. Et, finalement, il a détourné la moto en disant qu’elle a été volée à la Bellevue dans le parc de Souleymane Thiam », a expliqué la victime devant le tribunal de Dixinn.

Niant systématiquement les faits qui lui sont reprochés, Amadou Camara soutient mordicus que ce n’est pas lui qui a volé l’engin. Pour lui, comme il partait à Dubréka assister à un mariage, il a remis la moto à son ami, Ibrahima Sory Bah. « En partant à Dubréka pour le mariage, le jeudi 29 septembre 2016, j’ai remis la moto à Ibrahima Sory Bah. Je lui ai dit de rendre la recette journalière à Fatoumata Camara. Et, après le travail, d’aller garer la moto dans le parc de Thierno Souleymane Thiam. Et, c’est dans le parc que la moto a été volée », s’est-t-il justifié.

Cependant, le gardien, Souleymane Thiam, a dit que c’est le même Amadou Camara qui est venu le vendredi 30 septembre 2016 prendre la moto dans le garage. « Le vendredi 30 septembre à 8 heures, Amadou Camara est venu prendre la moto devant ses amis taxis motards, Souleymane Bah, Alhassane Bah et moi-même », a dit le gardien.
Dans ses réquisitions, le procureur, Mohamed Samoura, a rappelé au tribunal qu’à l’enquête préliminaire, le prévenu a reconnu les faits en disant que c’est lui qui a pris la moto et l’a envoyée au kilomètre 36. Il avait dit qu’au kilomètre 36, il est rentré dans un restaurant, et qu’à sa sortie, il a trouvé que la moto a été volée.

« Donc, la moto a été détournée par Amadou Camara. C’est pourquoi, je demande au tribunal de le condamner à 3 ans d’emprisonnement et à 200 000 francs guinéens d’amende, en relaxant Ibrahima Sory Bah et Souleymane Thiam », a-t-il requis.

Tout en plaidant coupable, la défense a demandé au tribunal de ne pas suivre les réquisitions du procureur ; mais, de le condamner avec sursis.

Dans sa délibération, le président du tribunal, Nöel Kolomou, a relaxé Ibrahima Sory Bah et Souleymane Thiam, tout en condamnant Amadou Camara à 18 mois de prison et à 150 000 francs guinéens d’amende.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 664 413 227/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin