Reconnu coupable de vole de trente-neuf (39) rouleaux de tissus de tenues scolaire à la Direction préfectorale de l’éducation de Mamou, Mamadou Camara a été condamné à 3 ans de prison ferme et au payement à la partie civile de sept cent soixante-onze millions cinquante un mille (771 051000 ) francs guinéens. Ce montant qui constitue la valeur monétaire des rouleaux de tissus de tenues scolaire, a appris Guineematin.com à travers son correspondant local.

Présenté au tribunal comme étudiant de l’institut de technologie de Mamou, Mamadou Camara est poursuivi pour des faits qui remontent au temps où il assurait la garde d’un magasin de stock de rouleaux des tenues scolaires appartenant à la direction préfectorale de l’éducation (DPE) de Mamou.

A l’audience de la semaine dernière, le prévenu avait reconnu les faits de vole de six (6) rouleaux de tenues. Des aveux qui n’ont guère convaincu le tribunal.

En effet, lors de la première audience, Mamadou Camara avait nié les accusations de vole portées contre lui par la DPE. « Je n’ai rien pris et j’ignore qui a pris les rouleaux de tenues », avait déclaré le prévenu avant de faire volte-face pendant la seconde audience.

« Je n’ai pris que six rouleaux que j’ai remis à un certain Diop. Mais, j’ignore qui a pris les autres rouleaux », avait-il dit le mardi dernier face aux accusations du ministère public et la partie civile, représentée par monsieur Bakary Kaba, qui exerçait au moment des faits, les fonctions de directeur préfectorale de l’éducation de Mamou.

Dans sa plaidoirie, le ministère public avait présenté le prévenu comme personne ingrate qui a causé du tort à un monsieur qui l’avait nourri et logé. « Mamadou Camara était nourri et logé par monsieur Kaba qui le rémunérait à quatre cent quarante mille (440 000) francs guinéens par mois pour son service de gardiennage du magasin de stock d’où il a volé les trente-neuf (39) rouleaux de tenues. Le prévenu a fait preuve d’une ingratitude à l’égard de monsieur Kaba », a dénoncé le ministère public, avant de requérir une peine de 5 ans de prison ferme, trois millions d’amende et au remboursement des 39 rouleaux ou au payement de la faveur monétaire équivalente.

Bref, aujourd’hui, mardi 17 janvier 2017, dans sa délibération, le tribunal a retenu Mamadou Camara dans les liens de la culpabilité et l’a condamné à 3 ans de prison ferme et au payement à la partie civile d’un montant de 771 051 000 francs guinéens. Ce montant constitue la valeur monétaire des 39 rouleaux de tenues scolaire.

De Mamou, Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Tél. : 622 97 27 22

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin