Poursuivant sa tournée de prise de contact avec les communautés à la base, le nouveau préfet de Dinguiraye, le Lieutenant-Colonel Mamadou Lamarana Diallo a découvert, mardi 28 février 2017, les dures réalités de la Commune Rurale de Diatiféré, a constaté sur place un envoyé spécial de Guineematin.com dans la collectivité.

Cette collectivité rurale, riche en or, a constitué la deuxième étape de cette tournée de prise de contact avec les communautés à la base entamée depuis lundi par le nouveau préfet de Dinguiraye accompagné d’une forte délégation composée de cadres des différents de l’administration déconcentrée et d’une équipe multi-média.

Le Lieutenant-Colonel Mamadou Lamarana Diallo et sa suite ont été accueillis par une foule nombreuse à quelques 3 km du chef-lieu de la sous-préfecture de Diatiféré située à 60 km au Nord de la Commune Urbaine de Dinguiraye.

Après la remise des colas traditionnels, les artistes du terroir, à travers des chants et danses folkloriques riches en couleur, ont tenu en haleine la délégation préfectorale pendant près d’une heure de temps.

Il est revenu alors au Président de la Délégation Spéciale de la Commune Rurale de Diatiféré, Sory Amoréah Bah de souhaiter la bienvenue au préfet Lieutenant-Colonel Mamadou Lamarana et la délégation qui l’accompagne.

Au nom des 33.729 habitants dont 17 576 femmes, le sous-préfet de la localité, Gaspard Souanah Momou a traduit les reconnaissances des populations de Diatiféré au Chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé, Président de la République pour le choix porté sur le Lieutenant-Colonel Mamadou Lamarana Diallo en vue de gérer les destinées de Dinguiraye.

Selon le sous-préfet Gaspard, malgré le soutien du gouvernement et l’appui de certains projets, programmes, ONG et la Société Minière de Dinguiraye (SMD), la collectivité reste confrontée à l’insuffisance d’infrastructures de base (postes de santé et de maisons de jeune) et au mauvais état de certaines pistes rurales reliant les différentes zones de production et le chef-lieu de la sous-préfecture.

« Pour permettre le désenclavement téléphonique et audiovisuel et l’accès aux soins de santé, nous sollicitons auprès de votre auguste personnalité, la construction d’un poste de santé avec équipements complets et d’une pylône de téléphonie mobile pour les quatre (4) districts situés derrière le fleuve BAFING dont l’accès constitue un véritable calvaire, par manque de bac» a insisté le sous-préfet.

Dans son discours réponse, le préfet de Dinguiraye a tout d’abord salué et félicité les populations de Diatiféré pour la chaleur de l’accueil qui lui a été réservé. Le Lieutenant-Colonel Mamadou Lamarana Diallo a exhorté les sages de la localité à cultiver l’esprit de paix, d’unité et de cohésion sociale au sein des communautés locales : « Ce qui va permettre au gouvernement et ses partenaires au développement de faire face aux doléances formulées par les populations locales ».

Il a enfin souligné que le Chef de l’Etat, le Président Alpha Condé a dédié son mandat aux jeunes et aux femmes, couches vulnérables de notre société : « les autorités de Dinguiraye ne ménageront aucun effort pour soutenir cet élan amorcé.»

Quant à la notabilité de Diatiféré, elle a rassuré le préfet de Dinguiraye de sa ferme volonté d’accompagner l’Etat guinéen dans cette dynamique.

En marge de cette grandiose réception, le préfet de Dinguiraye, en compagnie de plusieurs cadres de sa sphère géopolitique a procédé à la coupure du cordon inaugural de la boucherie sous-préfectorale réalisée sur fonds propres de la collectivité.

De Diatiféré, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin