Selon des habitants des habitants qui ont contacté la direction générale de Guineematin.com au téléphone, jamais des manifestants n’ont été aussi déterminés que ceux qui « contrôlent » la ville de Boké ces trois derniers jours.

Au-delà des faits décrits par notre correspondant local, nos concitoyens qui vivent à Boké rapportent des slogans très hostiles au régime et surtout au président Alpha Condé. Des slogans comme « Alpha Condé, menteur ! » fusent de la bouche de ces jeunes qui détruisent les effigies du chef de l’Etat et s’empennent aux édifices et biens qu’ils trouvent sur leur passage.

Actuellement, il y a sept (7) barricades dans la ville, forçant tous les citoyens à se terrer chez eux. On parle d’une réunion de crise. Mais, les manifestants demanderaient le départ du Gouverneur et du préfet de Boké, tous considérés comme étant des corrompus à la solde des sociétés minières qui sucent les richesses de la préfecture au grand dam des populations locales.

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin