L’assemblée générale de l’Union des Forces Républicaines (UFR), de ce samedi 06 mai 2017, a tourné encore une fois, autour de la mobilisation. Cette démarche s’inscrit dans le cadre des préparatifs des élections communales et locales, rapporte le reporter de Guinematin.com qui était sur les lieux.

La séance a été présidée par l’honorable Ibrahima Bangoura, entouré des députés Babara Fofana, Hadja Aissata Daffé et de certains membres du bureau exécutif, du bureau national des femmes et des jeunes.

La restructuration du secrétariat national à l’organisation et à la mobilisation est revenue au devant de la scène, comme c’est toujours le cas. Pour Ibrahima Bangoura : « nous sommes entrain de nous étendre pour conquérir d’autres segments de la population que nous n’avions pas. Ce travail de restructuration du secrétariat national à l’organisation et à la mobilisation est en cours. Et, nous pensons que le résultat politique dépend surtout de la mobilisation. C’est la mobilisation qui produit des effets dans les urnes », a-t-il expliqué.

Parlant des actions concrètes envisagées pour y parvenir, le président de séance dira que l’UFR va « réorganiser les fédérations, les sections et les comité de base sur des créneaux bien particuliers. Par exemple, avant on faisait du porte-à-porte. Mais, ce n’était pas bien précis. Désormais, on va préciser les choses. C’est toute une stratégie que nous ne sommes pas obligés de développer ici », a estimé l’honorable Bangoura devant les médias.

Répondant à la question d’un journaliste sur la non-venue du président Sidya Touré à l’assemblée hebdomadaire de ce samedi, Ibrahim Bangoura a laissé entendre qu’il s’agissait « d’un empêchement de dernière minute. C’est pourquoi, certains membres du bureau exécutif ont quitté ici pour aller le rejoindre à une réunion de dernière minute, des choses extrêmement importantes dont il fallait débattre », a-t-il dit.

Mais, qui de si important devait rencontrer Sidya Touré au point de bouder l’assemblée hebdomadaire de son parti ? De quoi pouvait-il être question ? Des interrogations qui sont restées sans réponses.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tel 628 17 99 17

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin