Le ministre conseiller à la présidence, Sanoussy BantamaSow s’est moqué de la visite du chef de file de l’opposition, Cellou Dalein à l’intérieur du pays. C’était à l’occasion de l’assemblée hebdomadaire du parti au pouvoir, le RPG-Arc-en-ciel, tenue ce samedi 6 mai 2017 à son siège. Une séance qui a tourné autour des préparatifs de la célébration du 26ème anniversaire du retour d’Alpha Condé en 1991 et de l’analyse de l’actualité politique dans notre pays, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Abordant le premier point à l’ordre du jour, le secrétaire général de la jeunesse, Bany Sanagaré a rappelé les dispositions prises pour la réussite de la célébration du retour de leur champion en Guinée. « Nous souhaitons que cette fête soit grandiose et que l’histoire du parti soit connue par tous les jeunes qui n’ont pas connu ces moments de lutte. Nous sommes dans l’obligation de nous rappeler des anciens et tous nos devanciers qui ont permis que nous soyons à ce niveau aujourd’hui », a-t-il indiqué.

Prenant la parole, Sounoussy Bantama Sow ne s’est pas privé d’attaquer encore la tournée du chef de file de l’opposition à l’intérieur du pays. Pour le ministre conseiller à la présidence « la politique, c’est pour les grands hommes. Ils n’ont même pas encore fait leur baptême d’abord. Ils disent tous les jours être victimes, ils pleurnichent. Alpha Condé a fait trois ans en prison, Bâ Mamadou, Laurent Gbagbo, Etienne Tsikédi, plusieurs autres opposants en Afrique. On ne tombe pas dans la politique, parce que c’est pour les grands. Lorsque le doyen Bah Mamadou transférait l’UFDG à Cellou Dalein, il ne lui a pas expliqué le rôle d’un opposant. Ils vont profiter des cortèges de mariage à l’intérieur du pays pour dire qu’ils ont mobilisé des militants. La politique, ce n’est pas comme ça. On va leur montrer comment on fait politique », a-t-il prévenu.

En outre, Bantama Sow a félicité la presse et rappelé tout le combat que son parti a mené pour obtenir la liberté de la presse. Il a promis que « pour rien au monde, un militant du RPG ne va porter plainte contre un journaliste, en dépit des attaques et certaines désinformation dont nous sommes souvent victimes. Parce que nous n’allons pas contredire notre combat », a-t-il laissé entendre.

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 620848501

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin