C’est dans une ambiance morose que l’UFR a animé ce samedi 27 mai 2017 sa première assemblée générale de ce mois de Ramadan, en présence de quelques militants. Et, c’est le deuxième vice-président du parti, honorable Ibrahima Bangoura qui a présidé la rencontre qui a essentiellement porté sur le processus électoral, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Après avoir décliné les points inscrits à l’ordre du jour, le président de la séance a rappelé aux militants de l’UFR que la loi votée à l’Assemblée nationale sur les élections se trouve encore à la cour constitutionnelle pour un contrôle de constitutionnalité.

« Il faut prendre la situation des élections au sérieux. Nous avons voté le texte à l’Assemblée qui se trouve sur la table du conseil constitutionnel où il sortira validé ou invalidé. Mais, quelque soit le sort qui sera réservé au texte, les élections se feront soit sur la base du nouveau texte ou sur la base de l’ancien texte. C’est pourquoi, nous devons rester vigilants et nous préparer pour que les élections ne nous surprennent pas », a déclaré le deuxième vice-président de l’UFR.

D’ailleurs, honorable Ibrahima Bangoura a rappelé l’importance de se mobiliser et de se faire enrôler pendant les recensements, de retirer sa carte d’électeur, d’aller voter et de sécuriser son vote. « On ne cessera jamais de le dire, il faut qu’on prépare les élections sur l’ensemble du processus. Le jour que le ministre de l’administration annoncera la révision des listes ou un nouveau recensement, vous devez immédiatement aller le faire avec tout votre entourage. Avant, vous devez vous rassurer d’avoir les pièces nécessaires pour vous faire enrôler. Après, faites en sorte que tout le monde vote et cherchez à le sécuriser le vote ».

Ainsi, contrairement à 2010 et 2015, l’UFR espère gagner les élections à venir. « Cette fois, on ne se fera pas voler la victoire. A chaque fois, on a été victime de cela. Mais, ça ne marchera plus. Nous allons non seulement sécuriser notre vote, mais aussi sécuriser notre résultat. Et, le résultat qui va sortir, on va veiller pour que se soit le reflet de notre vote. Vous savez, en 2010, c’est Sidya Touré qui a gagné ; il était au deuxième tour. Mais, nous sommes persuadés qu’en 2020 comme c’est les mêmes conditions, Sidya Touré sera à Sékoutoureya », a promis Ibrahima Bangoura.

Mouctar Barry pour Guineematin.com

Tél. : 621 607 907

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin