C’est désormais connu ! Notre confrère du groupe Hadafo Médias sera jugé le 25 décembre prochain au Tribunal de Première Instance de Mafanco. Ainsi en a décidé le procureur du tribunal de première instance de Mafanco, Aly Touré, dans l’après-midi de ce mercredi 15 novembre 2017. Il lui est reproché « d’atteinte au secret de la défense ».

A la sortie du bureau du procureur, le journaliste Moussa Moise Sylla, interrogé par ses confrères, a dit quelques mots, commençants par saluer la mémoire du journaliste de Bonheur Fm qui a perdu la vie dans un accident le lundi dernier.

Guineematin.com a décrypté pour vous l’intégralité des propos de Moussa Moise Sylla : « Toutes mes pensées vont d’abord à la famille du journaliste Oumar Rafiou Diallo, qui est décédé en même temps que cette tempête commençait pour moi. Je m’incline devant la mémoire de ce jeune. Ensuite, je profite de l’occasion pour vous remercier, tous ceux qui ont pu faire le déplacement et ceux qui ont été empêchés, et tous ceux qui ne comprennent pas assez bien ce pour quoi je suis ici aujourd’hui, qui ont des avis contraires, qui ne pensent pas la même chose que vous autres. Je leur dis que ce qui se passe, c’est au delà de Moussa Moise, peut être qu’un autre jour, ils le comprendront. Je remercie les avocats, maitre Béavogui, maitre Thierno Souleymane Baldé et le bâtonnier. Tous ces avocats ont décidé d’eux-mêmes de me défendre, de façon gratuite. Je ne sais pas ce que je peux leur donner comme récompense. C’est pour dire combien de fois je suis satisfait, je suis touché par leur engagement. Je sens que dans ce pays on peut compter sur des hommes de valeur comme ceux-là pour le combat que nous menons pour que la vérité soit sue du grand public. Qu’ils sachent que c’est dans ce but que j’ai tenu ces propos à l’antenne, c’est de bonne foi, sans aucune pensée quelconque allant dans le sens de nuire à ma nation. J’ai toute ma famille en Guinée, je ne connais pas un autre pays, donc je ne peux pas poser des actes allant dans le sens à nuire (…) Donc, je suis très touché, très ému, merci beaucoup », a laissé entendre Moussa Moise Sylla.

Propos recueillis par Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin