Grève des enseignants : notre constat au lycée Kaporo-rails ce mardi

Depuis le 13 novembre dernier, début de la grève des enseignants, déclenchée par le syndicat décrié par le gouvernement, un climat d’instabilité règne au sein du système éducatif guinéen. Les cours sont perturbés dans certaines écoles du secondaire tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays. À Conakry par exemple, depuis l’appel à la reprise des cours, élèves et enseignants se rejettent la responsabilité sur la non-effectivité de ladite reprise, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

D’un côté, les élèves accusent les enseignants de ne pas se présenter à l’école. De l’autre, les enseignants présents et leurs responsables accusent les élèves de manquer à l’appel. Pour les responsables des établissements, les parents d’élèves ont peur de laisser venir leurs enfants en classe.

Au lycée Kaporo-rails, dans la commune de Ratoma, selon le proviseur Daman Camara, ils sont 824 élèves pour 38 enseignants dans ce lycée public. Rencontré ce Mardi 28 Novembre 2017, le proviseur a indiqué qu’hier et aujourd’hui, élèves et enseignants étaient présents.

Toutefois, Monsieur Camara a confié à notre reporter que le taux de présence des élèves est moins important que celui des enseignants. « Au fait, la reprise des cours se passe bien. Hier lundi, les élèves étaient là, et aujourd’hui, comme vous le constatez, il n’y a pas de problèmes. 80 à 90 ℅ des enseignants ont répondu à l’appel. Pour les élèves, nous n’avons pas encore 60 ℅ de présents. Pour le cas des élèves, certainement il y a une certaine réticence des parents pour la leur sécurité », a dit le proviseur.

A la question de savoir ce qui a été fait pour tenter de ramener les élèves en classe, monsieur Daman Camara a répondu que « c’est les professeurs que nous avons tout d’abord interpellé et qui maintenant répondent. Ensuite, c’est les parents que nous avons impliqués et rassurés pour la sécurité mise en place par les autorités afin que les enfants puissent reprendre les cours ».

À l’Ecole Primaire Koloma-Soloprimo, il a été confié à notre reporter que tous les enseignants sont venus. « Mais seulement 300 élèves ont pu répondre à l’appel », sans préciser l’effectif total d’élèves dudit établissement.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS