Une société chinoise a bénéficié d’un contrat d’exploration de la bauxite dans une vaste superficie couvrant de la commune rurale de Bourouwal Sounki, relevant de la préfecture de Télimélé, dans la Région Administrative de Kindia, à la collectivité rurale de Popodara, située à 18 km du chef-lieu de la préfecture de Labé, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Cette information a été donnée à votre quotidien en ligne Guineematin.com dans l’après-midi de ce samedi, 21 avril 2018, par un ressortissant de la commune rurale de Hérico, dans la préfecture de Lélouma où la présence des chinois concernés munis de leurs appareillages est fortement remarquée depuis quelques jours par la communauté villageoise.

« Nous avons un problème d’exploration minière ici. Des chinois se promènent actuellement dans les villages ici. Ils sont venus de Télimélé, en passant par la montagne. Nous apprenons que leur contrat ne couvre que la préfecture de Télimélé. Leur présence à Hérico ici semble être clandestine » confie le fils du terroir.

Interrogée immédiatement après cette première communication téléphonique, la directrice régionale des mines et carrières de Labé, Mme Kadiatou Baldé n’était pas informée de cette mission d’exploration. Il a fallu qu’elle entre en contact téléphonique avec le chef de la section des mines et carrières de Télimélé pour avoir une idée de ce qui se passe.

« Il semble que cette société a un contrat qui couvre quatre préfectures dont Télimélé, Lélouma et Gaoual. Ils recherchent de la bauxite » a-t-elle indiqué lorsqu’elle a rappelé Guineematin.com plus tard.

Mais, c’est le sous-préfet de Hérico, Ibrahima Souaré, qui apporte plus de précision : « j’ai vu leur ordre de mission hier, vendredi 20 avril 2018. Ils ne savaient pas que Hérico est une sous-préfecture. C’est le maire de Sagalé qui les a conduits à Hérico ici. D’après ce qu’ils m’ont dit, ils ont un contrat qui couvre de Bourouwal Sounki à Popodara. Mais, je n’ai pas vu ce contrat d’exploration », indique l’autorité sous-préfectorale.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, nous apprenons que les autorités préfectorales de Lélouma sont bel et bien informées de la présence de cette mission d’exploration bauxitique dans leur préfecture.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin