L’accord politique non respecté à Lola : le RPG-AEC prend la tête de la mairie de Guéasso

Contrairement à l’accord politique du 08 août 2018 qui prévoyait la désignation du maire de la commune rurale de Guéasso dans la préfecture de Lola par l’opposition, c’est le RPG Arc-en-ciel qui va diriger cette mairie.

Le candidat du parti au pouvoir, Ibrahima DORE a été élu par les conseillers communaux et a été installé à la tête de cette commune rurale ce dimanche, 07 octobre 2018. L’opération s’est déroulée en l’absence des représentants de l’opposition qui ont claqué la porte après avoir appris que l’accord politique ne sera pas mis en œuvre, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Lola.

Selon l’accord politique signé le 08 août dernier entre le gouvernement, la mouvance et l’opposition républicaine, c’est l’opposition qui allait désigner le maire de la commune rurale de Guéasso, située à 61 km de la ville de Lola. Et c’est Yamaty Tokpa DONZO du Bloc Libéral qui avait été choisi par les opposants pour diriger cette mairie. Ce dernier s’attendait donc à être installé ce dimanche, 07 octobre dans ses fonctions.

Mais, lui et ses partisans ont été surpris d’apprendre que l’élection du maire se passera comme dans les autres communes non concernées par l’accord politique. Pas question d’installer un maire non élu par les conseillers communaux, a indiqué Bakary KOMARA, secrétaire général des affaires administratives de la préfecture qui a représenté le préfet de Lola à cette cérémonie. Aussitôt après avoir entendu cette nouvelle, les responsables du Bloc Libéral et leurs alliés de l’UFDG ont quitté la salle, dénonçant cette décision des autorités.

« Nous avons quitté la salle parce que monsieur le secrétaire général de l’administration, à savoir monsieur KOMARA qui est le délégué de supervision de cet évènement, en complicité avec monsieur le sous-préfet, refuse de respecter le contenu de l’accord politique du 08 août 2018 qui a été signé au siège de l’UFDG. Je suis très surpris que monsieur le secrétaire général nous dise qu’il n’a pas reçu copie de cet accord », a déclaré Oumar SANOH, troisième vice-président chargé à l’implantation du parti Bloc Libéral.

Après le départ des opposants, les autres conseillers ont élu Ibrahima DORE du RPG Arc-en-ciel comme maire de la commune rurale de Guéasso. A peine installé dans ses fonctions, le nouveau maire a tendu la main à ses collaborateurs. « On a été élu aujourd’hui, ce n’est pas moi seul, c’est vous aussi qui êtes élus, donc on doit tout faire ensemble. On nous a chargé d’une mission de réconciliation, ça ne repose pas sur moi seul, je voudrais qu’on travaille ensemble et pour réconcilier Guéasso et pour le progrès de Guéasso », a dit Ibrahima DORE.

A rappeler qu’au lendemain de la signature de l’accord politique du 08 août dernier, plusieurs jeunes de Guéasso étaient descendus dans la rue pour protester contre le point prévoyant la désignation de leur maire par l’opposition. Ils avaient indiqué que le candidat du Bloc Libéral ne serait jamais installé à la tête de leur mairie. Et ces manifestants ont finalement eu raison, puisque c’est bien le RPG Arc-en-ciel qui va diriger cette commune rurale de Lola.

De Lola, Léopold Konté pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS