Le Maouloud, fête marquant l’anniversaire de la naissance du prophète de l’Islam, sera célébré pendant la nuit de ce lundi, 19 novembre 2018, par une partie de la communauté musulmane. Cette célébration ne fait toutefois pas l’unanimité parmi les fidèles musulmans. Si d’aucuns célèbrent cet anniversaire avec des veillées et invocations des noms du prophète Muhammad, d’autres soutiennent que cela ne doit être fait pour diverses raisons, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Dans une interview accordée à un de nos reporters, ce lundi 19 novembre 2018, l’imam râtib de la grande mosquée de Kipé Dadia, Elhadj Mohamed Aly Soumah, partisan de la célébration, était entrain d’organiser les derniers réglages aux environs de 17 heures.

Après la prière, il a été procédé par les fidèles à la montée du drapeau de l’Islam dans l’enceinte de la mosquée, accompagnée de cantiques religieux. Elhadj Mohamed Aly Soumah en a profité pour rappeler le sens de la célébration du Maouloud, devant les nombreux fidèles réunis dans la mosquée.

« Le Maouloud, c’est l’anniversaire de la naissance du grand prophète de l’Islam. Comme vous le savez, il y a des divergences autour de cette célébration. Je fais partie de ceux qui disent que c’est bon de célébrer le Maouloud. Prenez le prophète Mohammad, paix et salut sur lui, Dieu nous a donnés la Nuit du destin. Je crois que la nuit du destin, ça vaut plus de 1000 jours d’adoration, au moins 83 ans 4 mois. Cette nuit a été donnée au prophète de l’Islam, seulement à lui. Si Mohammad, paix et salut sur lui, ne venait pas au monde, on allait parler de nuit du destin ? Donc, les milliers de gens qui sont musulmans, qui prient aujourd’hui, ils ne connaissent pas l’histoire du prophète, ils ne savent pas le degré de sa sagesse, ni ses rapports avec les musulmans, les non musulmans. Il y en a qui ne connaissent pas les rapports entre le prophète et la nature, ses rapports avec les animaux… il faut qu’on explique ça aux gens. Mais, si on s’assoie comme ça, sans réveiller l’esprit des jeunes d’aujourd’hui qui ne veulent même pas connaitre l’histoire, l’histoire de Mahomet, ça on est foutu. Donc, Maouloud c’est pour montrer aux jeunes, aux femmes, qui était Mahomet, pour le faire connaitre. C’est pour montrer que ce jour là, est différent des autres jours. C’est pour montrer aux gens et aux diables que ce que Dieu nous donnés, on en est fier, c’est quelque chose de valeureux », a expliqué Elhadj Mohamed Aly Soumah.

Pour ce qui est des pays arabes, certains estiment que le Maouloud n’y est pas célébré. Selon Elhadj Mohamed Aly Soumah, « ce n’est pas vrai. Ceux qui disent ça, ne connaissent la l’Arabie Saoudite. Il faut dire que les manières ne sont pas les mêmes. Mais, Maouloud se fête dans tous les pays arabes ».

Pour ce qui est du programme de la nuit de ce lundi, Elhadj Mohamed Aly Soumah a fait savoir que diverses choses seront faites. « On est prêt à fêter Maouloud, on va venir à la mosquée, on va lire le Coran, on va faire des prières, on fait des cantiques pour rendre hommage à Muhammad », a dit l’imam râtib de la mosquée de Kipé Dadia.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin