Il n’est un secret pour personne que les accidents de la circulation ne cessent d’endeuiller de nombreuses familles en Guinée. Dans la préfecture de Kindia, c’est au moins 132 cas d’accidents qui ont été enregistrés par les autorités en charge de la sécurité routière au compte de l’année 2019, avec 30 décès, rapporte un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

L’année 2019 a connu un bilan élevé en termes d’accidents de la circulation routière à Kindia. Au total, 30 personnes ont trouvé la mort dans les 132 cas enregistrés sur le terrain. Ces accidents ont entrainé 76 blessés graves, dont 47 hommes. Ces chiffres ont été communiqués par le commandant régional de la compagnie de la sécurité routière de Kindia, Jimys Niamy.

Selon lui, « pour les accidents avec blessés légers, Kindia a enregistré 30 cas, dont 16 hommes et 14 femmes. Pour les accidents avec dégâts matériels importants et véhicules endommagés, Kindia a enregistré 70 cas : 17 véhicules ont été moins endommagés, plus 27 motos. Les accidents avec dégâts matériels légers, 53 cas ont été enregistrés, dont 16 véhicules et 37 motos ».

Interrogé sur les causes de ces accidents, le commandant Jimys Niamy a fait savoir qu’on peut en citer plusieurs : la circulation à gauche, 29 cas ; l’excès de vitesse, 11 cas ; le non-respect de la distance de sécurité, 4 cas ; le défaut d’entretien technique, 46 cas ; le sommeil, 3 cas ; et le changement de direction sans précaution, 2 cas.

A noter que le dernier cas d’accident s’est produit le mardi, 31 décembre 2019, à Sabouya, dans la sous-préfecture de Friguiagbé, aux environs de 8h. Deux personnes avaient été gravement blessées dans une collision entre un véhicule 4/4 et une moto.

Mohamed M’bemba Condé pour Guineematin.com

Tél. : 628 51 88 88

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin