Madame Diouhératou Diallo, blessée par balle à Bambéto dans l’après-midi de ce vendredi

Une femme a été blessée par balle cet après-midi du vendredi 17 janvier à Koloma, dans la Commune de Ratoma, en marge de l’enterrement du jeune Mamadou Sow lui-même tué par balle le 13 janvier dernier par des hommes en uniforme.

La victime s’appelle Diouhératou Diallo, 32 ans, étudiante et mère de deux garçons. Elle a été admise à l’hôpital Jean-Paul 2 où elle a été prise en charge. Elle a été touchée à l’oreille gauche que la balle a « fendue en deux » selon un témoin qui lui a porté secours et que Guineematin.com a interrogé à l’hôpital Jean Paul II.

Sur les circonstances de l’incident, la jeune femme a été touchée entre 14H et 15H alors qu’elle traversait la route, de retour du marché de Koloma. Le tir serait venu d’un pick-up des forces de l’ordre qui arrivait au même moment roulant à vive allure, toujours semons des témoins.

Il n’y avait pas d’agitation particulière dans la zone, mais plusieurs personnes étaient regroupées un peu plus bas devant la mosquée Turcque où ont eu lieu les obsèques du jeune Mamadou qui venait d’être enterré. La circulation était, timide mais non complètement coupée.

Cela porte à deux le nombre de femmes touchées par balle à Ratoma en moins de 10 jours. Mais le tir ayant touché Fatoumata Binta Diallo, 18 ans, le jeudi 9 janvier passé lui a été fatal.

Depuis le déclenchement des opérations de « résistance citoyenne, active et permanente » du FNDC pour s’opposer à un éventuel 3ème mandat du président Alpha Condé, au mois trois personnes ont été tuées par balle dont deux à Labé.

Mohamed Doré était à l’hôpital Jean Paul II pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin