La lutte contre le coronavirus se poursuit en Guinée avec la prorogation de l’état d’urgence pour 21 jours. Le marché de Madina, dans la commune de Matam, est un lieu très fréquenté. Dans les parkings qui y sont aménagés, des mesures strictes sont prises par les responsables pour éviter la transmission de la maladie qui progresse inexorablement à travers le monde. Les parkings Mohamed 5 et Madame Kaba de la SIG ont mis en œuvre des mesures d’hygiène sanitaire, conformément aux recommandations des autorités. Tel est le constat fait sur place par un reporter de Guineematin.com dans la journée d’hier jeudi, 09 avril 2020.

Les parkings Mohamed et Madame Kaba de la SIG, à Madina, sont très sollicités par des commerçants, clients et autres visiteurs qui viennent au grand marché de Madina. Pour éviter la propagation du Covid-19, des mesures sont prises sur les lieux dans le cadre du fonctionnement et des relations avec les clients.

Djénabou Baldé, secrétaire générale de l’entreprise Mohamed 5

Djénabou Baldé, secrétaire générale de l’entreprise Mohamed 5, est revenue sur les mesures prises pour se protéger et protéger leurs clients à cette période inédite. « Comme vous l’avez constaté, nous avons des kits sanitaires à chaque rentrée du parking. Nous avons trois parkings ici. À la rentrée, nous ne pouvons pas obliger les clients de descendre de la voiture pour se laver les mains. Mais, à chaque fois qu’un client vient pour reprendre sa clé, il est soumis d’abord à un lavage des mains avant de recevoir sa clé des mains d’un de nos agents. Il y a aussi des clients qui viennent avec leur chauffeur. Soit tu restes confiner dans ta voiture, soit tu viens rester avec nous à l’ombre. Mais, pour rester auprès de nous, il faut te laver les mains et respecter la mesure de distanciation d’un mètre. Nous avons deux agents ici qui s’occupent de prendre les clés et de les remettre aux ayant droits. Ces agents portent les gants à chaque fois qu’ils rentrent en contact avec les clients. On ne rencontre pas assez de difficultés dans l’application de ces mesures. Globalement, il y a moins de réticence de la part des clients », a expliqué notre interlocutrice.

Pour sa part, Mamady Kaba, gérant du parking de Mme Kaba situé de la SIG Madina, estime qu’il évite au maximum les contacts avec les clients. « Ici, on n’a pas de thermo-flash pour prendre la température de nos clients. Mais, on a un kit de lavage des mains qui est installé à la rentrée du parc. Quand un client vient, après avoir garé sa voiture, je lui dis d’aller laver ses mains. C’est après que je laisse un mètre entre nous pour lui passer son ticket et il me donne mon argent. Au retour, je n’ai aucun contact avec les chauffeurs. On se salue à distance et je vérifie si le véhicule qu’il prend lui appartient vraiment. Après ce contrôle, ils viennent prendre leurs véhicules », a-t-il fait savoir.

Toutefois, selon une cliente rencontrée dans le parking Mohamed 5, cette mesure de lavage de mains ne suffit pas à elle seule. Elle préconise d’instaurer aussi la prise de température à la rentrée car, dit-elle, « il y a beaucoup de citoyens qui viennent là pour toute la journée. Nos clés sont laissées avec eux ici. Donc, quelqu’un peut laisser sa clé infectée parmi les nôtre. Vous voyez ce que ça fait ? »

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-29-27

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin