Communiqué : Moscou, 15 avril 2020 – RUSAL, un des plus grands producteurs d’aluminium au monde annonce que le Centre de recherche en épidémiologie-microbiologie et des soins médicaux (CREMS) de RUSAL dans la ville de Kindia retenu sur le plan national comme l’un des sites de dépistage et de traitement du Covid-19 a reçu son premier malade du coronavirus.

Sur autorisation de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire (l’ANSS), ce malade infecté a été admis au CREMS dans la nuit du 11 avril. Son état de santé est stable pour le moment.

Le Centre de recherche en épidémiologie-microbiologie et des soins médicaux (CREMS) est un centre moderne de 60 lits et d’un matériel de dernière génération. En recevant des malades de Covid-19 sur la base de CREMS RUSAL poursuit son assistance à la Guinée dans la lutte contre les dangereuses épidémies.

Le Directeur Général de RUSAL, Еvguégny Nikitine a fait remarquer : « RUSAL est toujours restée avec la Guinée pendant les moments difficiles : nous avons construit ce centre pour aider les guinéens à éradiquer Ebola. Aujourd’hui nous faisons tout pour apporter notre soutien multiple à la République de Guinée dans la lutte contre ce nouveau virus, en participant activement à l’amélioration du niveau des soins de santé dans la région ».

Le Centre de recherche en épidémiologie-microbiologie et des soins médicaux (CREMS) a été construit et entièrement équipé par RUSAL dans la région de Kindia en 2015 au moment du pic de l’épidémie d’Ebola pour lutter contre la propagation de cette maladie mortelle en Guinée. La société RUSAL a débloqué plus de 10 millions de dollars américains pour construire ce centre et lui doté d’un équipement médical performant. Pendant le pic de la maladie le centre a donné de bons résultats dans la guérison des malades.

En 2017, une partie de la structure du CREMS a été transformée en un complexe de laboratoire moderne, permettant, dans des conditions stationnaires, d’effectuer des tests de laboratoire avec un haut niveau de protection. Le travail sur la réorganisation de la partie des locaux a été effectué par RUSAL dans les plus brefs délais, en tenant compte de toutes les normes internationales. RUSAL a également fourni une assistance clé pour la livraison et l’installation d’équipements de haute précision conçus pour ce laboratoire, pesant plus de 50 tonnes.

Aujourd’hui, ce laboratoire du Rospotrebnadzor créé sur la base du Centre de recherche en épidémiologie-microbiologie et des soins médicaux (CREMS), en collaboration avec l’Institut de recherche biologique de la Guinée (IRBAG, Kindia) fait partie du centre de Recherche scientifique russo-guinéen d’épidémiologie et de prévention des maladies infectieuses. Il n’a pas d’équivalent dans la région de l’Afrique de l’Ouest en termes d’utilisation des technologies de pointe et de sécurité biologique. Egalement le centre russo-guinéen d’épidémiologie a reçu un nouveau laboratoire mobile pour diagnostiquer rapidement les infections particulièrement dangereuses, ce qui amènera le système national de lutte contre les épidémies de la République de Guinée à un niveau jamais atteint auparavant.

En fin 2014, sur ordre du président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, à la suite d’une demande du président de la République de Guinée, Alpha Condé, avec le soutien de RUSAL, un vaccin anti Ebola nommé « GamEvac Combi » a été développé. Il a été créé au Centre fédéral de recherche sur l’épidémiologie et la microbiologie nommé d’après l’académicien honoraire N. F. Hamaleï du Ministère de la Santé de la Russie. En décembre 2019, RUSAL et le Ministère de la Santé de la Fédération de Russie ont annoncé l’achèvement de la vaccination contre le virus Ebola en République de Guinée. Deux mille personnes ont reçu le vaccin GamEvac Combi dans le cadre d’études post-enregistrement menées en Guinée sur la base du CREMS.

La présence de RUSAL en Guinée

RUSAL travaille en République de Guinée depuis 2001, étant l’un des plus grands investisseurs étrangers dans ce pays. En Guinée, RUSAL possède la compagnie des bauxites de Kindia (CBK), ainsi que le complexe de bauxite et d’alumine Friguia. En outre, RUSAL continue à réaliser un projet d’exploitation du plus grand gisement de bauxite dans le monde Dian-Dian dans la région de Boké. Le volume des réserves prouvées de ce gisement est de 564 millions de tonnes.

Communiqué transmis par le service de communication de RUSAL en Guinée

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin