Maître Salifou Béavogui, avocat

Le dossier judiciaire opposant Cellou Dalein Diallo à Ousmane Ghéloye Diallo, est pendant depuis quelques mois au tribunal de première instance de Dixinn. Le président de l’UFDG poursuit le jeune partisan du président Alpha Condé pour diffamation et injures suite à des vidéos que l’ancien militant de l’UFDG a publiées sur les réseaux sociaux. Mais depuis son ouverture, le dossier n’a connu aucune avancée. Une situation qui met en colère maître Salifou Béavogui, l’un des avocats de principal opposant guinéen. Au micro d’un journaliste de Guineematin.com, il a dénoncé un manque de volonté de la justice d’examiner ce dossier.

« Depuis un certain temps, nous constatons avec beaucoup de déception et de tristesse les injures grossières que le nommé Ousmane Ghéloye ne cesse de proférer contre Elhadj Mamadou Cellou Dalein Diallo, le président de l’UFDG, contre son épouse, ses parents, sa lignée, son village, son parti, personne n’est épargné. Il passe tout son temps à faire des vidéos injurieuses contre le président Dalein. Et comme nul n’est au-dessus de la loi, une plainte régulière a été déposée contre lui au tribunal de Dixinn. Le dossier est avec un cabinet d’instruction qui a délivré une commission rogatoire. Le susnommé a été interpellé et interrogé.

Mais depuis lors, le dossier est bloqué, hermétiquement bloqué. Nous avons écrit une fois, deux fois au juge d’instruction en charge du dossier, mais il est toujours impossible de faire venir les résultats de la commission afin que la procédure continue. Et pendant ce temps, le même continue impunément à publier d’autres vidéos beaucoup plus virulentes, beaucoup plus injurieuses contre la famille Dalein. Cela est inacceptable. Si c’était quelqu’un d’un autre bord politique, il se serait déjà retrouvé en prison », estime l’avocat.

Il relève du deux poids deux mesures dans l’attitude la justice guinéenne « prompte à condamner des opposants même quand ils sont innocents et indifférente face aux agissements condamnables des partisans du pouvoir. » Mais, malgré tout, l’avocat ne se décourage pas. Il promet de poursuivre ce dossier jusqu’au bout. « Le monsieur (Ousmane Ghéloye, ndlr) se croit au-dessus de la loi, il se croit intouchable, mais il doit savoir que la loi est au-dessus de tout le monde. Donc qu’il se détrompe parce que tôt ou tard, il fera face à la justice. Nous allons continuer à nous battre pour effectivement le traduire en justice », a laissé entendre Me Salifou Béavogui.

Alpha pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin