Fête du 1er mai : le message de Dr Saran Keïta aux femmes de Guinée

1 mai 2020 à 18 06 43 05435

L’humanité célèbre ce vendredi, 1er mai 2020, la journée internationale du travail. L’occasion est mise à profit pour parler des conditions de vie et de travail des travailleurs, notamment de la couche féminine qui se bat contre vents et marrées pour sortir la tête de l’eau. C’est dans ce cadre qu’un reporter de Guineematin.com est allé à la rencontre de madame Kourouma Dr Saran Keïta, cheffe de l’entreprise AMIDJOR Agro Business. Elle évolue dans la transformation des produits agricoles locaux tels que le maïs, le miel, le mil et le gingembre pour ne citer que ceux-ci.

Lire

42 nouveaux cas de Covid-19 : le compteur affiche 1 537 cas positifs en Guinée

1 mai 2020 à 18 06 02 05025

Malgré toutes les mesures annoncées par les autorités et les multiples dons offerts par les uns et les autres pour lutter contre le coronavirus, la maladie poursuit inexorablement sa propagation en Guinée. Ce vendredi, 1er mai 2020, l’agence nationale de sécurité sanitaire a annoncé 42 nouveaux cas confirmés de Covid-19.

Lire

La fête du 1er Mai célébrée en famille : ce qu’en disent certains citoyens d’Ansoumanya (Dubréka)

1 mai 2020 à 17 05 38 05385

Dans le but de freiner la propagation du COVID-19, contrairement aux années antérieures, les travailleurs guinéens ont célébré le 1er mai 2020, la fête internationale du travail et des travailleurs, à la maison. Cette situation inédite intervient à un moment où les conditions de vie des travailleurs sont de plus en plus compliquées à cause de l’impact économique de la maladie. Au quartier Ansoumanya, dans la préfecture de Dubréka, les citoyens n’ont pu célébrer cette fête avec faste alors que par le passé, nombre d’entre eux étaient de l’ambiance.

Lire

Dr Ousmane Kaba : « il faut qu’on redéfinisse le bien et le mal en Guinée »

1 mai 2020 à 16 04 48 05485

Dr Ousmane Kaba, président du parti PADES

Le président du PADES, Dr Ousmane Kaba, est en colère contre la déportation d’opposants au camp de Soronkoni. Selon des informations non officielles, une quarantaine de personnes interpellées ces dernières semaines à N’Zérékoré ont été transférées dans ce camp militaire situé à Kankan. L’opposant dénonce la violation de la constitution guinéenne et appelle les autorités à libérer ces opposants et à emprisonner plutôt les cadres qui se rendent coupables de détournements des deniers publics. Il l’a dit au cours d’un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce vendredi 1er mai 2020.

Lire

Déportation d’opposants à Soronkoni : Ousmane Gaoual dénonce une pratique inhumaine

1 mai 2020 à 16 04 42 05425

Hon. Ousmane Gaoual Diallo

Le pouvoir du président Alpha Condé continue la chasse aux opposants. Alors que plusieurs sont détenus dans les prisons du pays, d’autres ont été enlevés à N’zérékoré et Conakry pour se faire déporter au camp Soronkoni de Kankan. Cette situation crée la révolte dans les rangs du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) alors que les activistes des Droits de l’Homme dénoncent un recul inquiétant et inacceptable.

Lire

Journée internationale du travail : le message de Sékou Koundouno

1 mai 2020 à 16 04 25 05255

Sékou Koundouno, chargé des stratégies du FNDC et Administrateur Général de la Cellule Balai Citoyen

En ce jour solennel du 1er Mai, consacré aux travailleurs du monde entier, je mets à profit cette journée, à mon nom personnel et au nom de la lutte citoyenne commune, pour souhaiter une bonne fête de travail à toute la population active de la Guinée.

Lire

Lutte contre le Covid-19 à Siguiri : l’apport important de l’établissement Elhadj Demba Koulibaly et fils

1 mai 2020 à 16 04 01 05015

Dr Moussa Cissé, Directeur préfectoral de santé de Siguiri

L’établissement Elhadj Demba Koulibaly et fils, évoluant dans la distribution du pétrole et la vente de matériaux de construction, apporte sa contribution dans la lutte contre le coronavirus. L’entreprise a offert 1000 litres de carburant et 10 000 masques de protection à la direction préfectorale de la santé de Siguiri. La cérémonie de remise de ce don a eu lieu le mercredi, 29 avril 2020, dans les locaux de la préfecture, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Fête du 1er mai en Guinée : la riposte contre le Covid-19 au centre des préoccupations de l’Inter centrale CNTG-USTG

1 mai 2020 à 15 03 50 05505

La pandémie du coronavirus n’a pas permis de célébrer avec faste la journée du 1er mai 2020, la fête internationale du travail. En Guinée, l’intersyndicale CNTG/USTG, en lieu et place des grandioses mobilisations habituelles, a fait une déclaration ce vendredi à Conakry, axée sur « la riposte syndicale contre le Covid-19 ». C’est au siège du Conseil Economique et Social que la déclaration a été lue par Amadou Diallo, secrétaire général de la CNTG (Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée), a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Déportation d’opposants à Soronkoni : ce qu’en dit l’opposant Saïkou Yaya

1 mai 2020 à 14 02 42 05425

Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’Union des Forces Républicaines

Des réactions continuent de se faire entendre suite à l’annonce de la déportation de nombreux opposants arrêtés à N’Zérékoré, au camp militaire de Soronkoni, situé dans la préfecture de Kankan. Interrogé par Guineematin.com sur ce sujet, le secrétaire exécutif de l’UFR, Saïkou Yaya Barry, a exprimé son indignation devant cette situation. Il dénonce une tentative du pouvoir de faire taire toute forme de contestation dans le pays afin d’imposer la dictature aux Guinéens.

Lire

Déportation d’opposants à Soronkoni : « le RPG est en train de se créer beaucoup d’ennemis… »

1 mai 2020 à 14 02 32 05325

Jacques Gbonimy, président du parti UPG

L’arrestation et la déportation vers le camp de Soronkoni, dans la préfecture de Kankan, d’une quarantaine d’opposants au 3ème mandat pour le président Alpha Condé entraîne de vives réactions au sein de l’opinion. Opposants et activistes des Droits de l’Homme dénoncent de graves violations et invitent le pouvoir à revoir la situation. Joint au téléphone par un reporter de Guinematin.com ce vendredi, 1er mai 2020, Jacques Gbonimy, président de l’Union pour le Progrès de la Guinée (UPG), dénonce ces arrestations et la détention des opposants dans un camp militaire.

Lire

Conakry : Fassou Théa, dissident du RPG AEC, « kidnappé » par des inconnus

1 mai 2020 à 14 02 04 05045

Fassou Théa, dissident du RPG

Fassou Théa, un dissident du RPG Arc-en-ciel, est porté disparu depuis hier, jeudi 30 avril 2020. Sa famille pense qu’il a été kidnappé par des individus qui ne digèrent pas ses prises de positions contre le parti au pouvoir en Guinée. Selon son jeune frère, Joseph Théa, joint au téléphone par un journaliste de Guineematin.com, Fassou Théa était un militant très engagé du RPG Arc-en-ciel.

Lire

Opposants détenus à Soronkoni : Bah Oury invite à ne pas « retomber dans les affres du passé »

1 mai 2020 à 13 01 56 05565

Bah Oury, président du parti UDD

De plus en plus des voix s’élèvent pour dénoncer l’arrestation et la déportation de certains partisans du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) au camp militaire de Soronkoni, dans la préfecture de Kankan. Joint au téléphone ce vendredi 1er mai 2020, Bah Oury, le président de l’Union pour la Démocratie et le Développement (UDD) dénonce une violation des Droits de l’Homme à un moment où l’on doit orienter les efforts à la lutte contre le coronavirus.

Lire

Fête internationale du Travail : le message de Cellou Dalein

1 mai 2020 à 13 01 50 05505

Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne

La fête du travail survient cette année dans un contexte de crise sanitaire aiguë entraînant une baisse drastique des activités des entreprises. Chômage technique, licenciement, sous-emploi et pertes de revenus sans compensation menacent des familles entières.

Lire

Décès de Hadja Rouguiata Diallo : Amadou Diouldé Diallo rend hommage à sa belle mère

1 mai 2020 à 12 12 52 05525

Hadja Rouguiata Diallo à son retour de la Mecque avec sa fille, Hadja Fatoumata Binta Bokoum, épouse d’Amadou Diouldé Diallo

Elle s’en est allée au crépuscule de ce jeudi 30 avril 2020, 7ème jour du Ramadan à son domicile à Hamdallaye, juste 5 jours après le décès à l’hôpital Donka de sa sœur cadette, Nénan Souadou et bien des années après celui de leur frère aîné Kaou Amadou Oury, dit « Prof ». Elle, c’est Hadja Rouguiata Diallo, fille du Kaldouyanké et chef de canton de Yembering, Thierno Mamadou Chérif et de la Sarakollé de Salambandé, madame Hassanatou Sakho.

Lire

Conakry : des tas d’immondices envahissent la chaussée sur la route Le Prince à Simbaya Gare

1 mai 2020 à 12 12 25 05255

Un tas d’immondices rend difficile la circulation au quartier Simbaya-Gare, sur la route le Prince, précisément entre le pont de fer et le marché à bétail, dans la commune de Ratoma. Déversées sur les lieux par des citoyens, ces ordures constituent un réel danger aussi bien pour les riverains que pour les usagers de la route. Interrogés par un reporter de Guineematin.com dans la journée d’hier jeudi, 30 avril 2020, riverains et responsables du quartier ne savent plus quoi faire pour débarrasser les lieux de ces ordures et empêcher la continuation de ces actes inciviques.

Lire

Détention d’opposants au camp de Soronkoni : Kaly Diallo condamne « avec la dernière énergie ces pratiques »

1 mai 2020 à 12 12 05 05055

Mamadou Kaly Diallo, activiste des Droits de l’Homme et chargé de relations du programme Démocratie sans violence de la « Baïonnette intelligence »

La purge se poursuit en Guinée, suite aux violences qui ont émaillé le contesté double scrutin législatif et référendaire du 22 mars 2020. Ces dernières semaines, de nombreux opposants à un éventuel troisième mandat pour le président Alpha Condé ont été interpellés à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur. La plupart d’entre eux sont détenus aujourd’hui dans les lieux tenus secrets par les autorités. Et, certaines informations laissent entendre qu’ils ont été déportés au fameux camp militaire de Soronkoni, situé dans la préfecture de Kankan.

Lire

Souffrance des confinés à l’étranger : l’émouvante lettre d’un étudiant au président Alpha Condé

1 mai 2020 à 12 12 01 05015

Mamadou Sadialiou Diallo, étudiant guinéen à l’Université Stamford International de Bangkok

Lettre Ouverte au Président de la République

Excellence Monsieur le Président de la République,

Tout d’abord, je tiens à me présenter : je me nomme Diallo Mamadou Sadialiou, 25 ans, Étudiant en MBA, ayant présenté et validé son Mémoire de fin d’étude depuis peu à l’Université Stamford International de Bangkok.

Je me permets de vous écrire cette modeste lettre pour vous exposer les graves difficultés auxquelles nous- les Étudiants Guinéens à travers le Monde, en particulier ceux de l’Asie de l’extrême orient (Chine, Malaisie, Thaïlande, Inde, etc.)- sommes confrontés, pendant ces durs moments de coronavirus où la moitié de la population mondiale est confinée et solliciter votre assistance dans le but de pouvoir rejoindre notre pays et retrouver nos familles.

Depuis le début de cette pandémie, nous faisons face à plusieurs situations ardues dont des difficultés financières et matérielles, d’angoisses liées à la situation sanitaire et aux sorts que pourraient connaître nos parents et proches, ainsi que la crainte perpétuelle de tomber malade.

Il n’est pas facile, Monsieur le Président, pour un étudiant d’être confiné à l’intérieur d’une petite chambre loin de sa famille, isolé, seul et en manque d’argent dans les pays d’Asie du Sud-Est durant plusieurs mois. Pour la plupart, nous nous retrouvons dans des situations où l’on n’arrive plus à faire face à certaines charges, liées notamment au payement des factures de loyers, d’eaux et d’électricités, amenant même certains de nos compatriotes à réduire le nombre de leurs repas journalier quotidien, dans une partie du monde où, il est interdit à toute personne détentrice d’un Visa Étudiant de demander de l’emploie à plus forte raison, travailler.

Voyez-vous, Monsieur le Président, pour une vaste zone comme l’Asie du Sud-Est, la République de Guinée ne compte que quatre représentations diplomatiques qui sont localisées en Malaise, Inde, Chine et le Japon pour une communauté guinéenne estimée à plusieurs milliers et à plus de 941 dans le pays où je me trouve, la Thaïlande, qui ne compte qu’un Consulat honoraire, dirigé par deux Thaïs.

Aux dernières nouvelles, plusieurs pays d’Afrique dont l’Afrique du Sud, l’Algérie, le Maroc, la RDC, la Côte d’Ivoire et tant d’autres nations ont lancé ou lanceront d’amples programmes de rapatriements de leurs concitoyens se trouvant bloqués un peu partout à travers le monde.

Monsieur le Président, je vous lance ce cris de cœur et sollicite votre secours dans le but de nous aider, ceux qui souhaiteraient, sous la supervision des différentes représentations diplomatiques Guinéennes, regagner notre pays, la Guinée, nos proches et parents au plus vite dans de bonnes conditions en vue de sortir de ces quotidiens ardus.

L’État Guinéen fait face à d’énormes difficultés depuis le début de cette pandémie, nous en sommes conscients et vous en remercions pour les solutions que vous ne cessez d’apporter afin d’éradiquer au plus vite ce virus. Cependant, étant le Père de la nation, vos compatriotes guinéens de l’extérieur ont plus que jamais besoins de votre assistance.

Nous vous prions de nous venir en aide !

Par Mamadou Sadialiou Diallo

Lire

Opposants déportés au camp de Soronkoni : Dr Faya condamne et promet de se battre pour leur libération

1 mai 2020 à 11 11 36 05365

Dr. Faya Millimono, président du parti Bloc Libéral

Une quarantaine de personnes, tous opposants au régime d’Alpha Condé, ont été arrêtées et déportées au camp militaire de Soronkoni, en Haute Guinée. Fassou Gomou, opérateur économique très influent en région forestière et Cie sont accusés par le pouvoir d’être responsables ou complices des événements meurtriers survenus pendant et après le double scrutin contesté du 22 mars dernier.

Lire

Fête du 1er mai : l’appel de Mme Doukouré Asmaou Bah en faveur des employés de maison et des hôtels

1 mai 2020 à 11 11 07 05075

Mme Doukouré Asmaou Bah, Secrétaire Générale du Syndicat National des Employés de Maison de Guinée (SYNEM)

L’humanité célèbre ce vendredi, 1er mai 2020, la journée internationale du travail marquée par une propagation inexorable du Covid-19. En Guinée, plusieurs secteurs d’activités sont aujourd’hui impactés par la pandémie. Le secteur des hôtels et des employés de maison est sérieusement affecté avec de nombreux employés mis en congé technique.

Lire