L’Agence Belge de Développement (ENABEL), en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), a présenté les 3 lauréats porteurs de projets dans le domaine de l’entrepreneuriat en Guinée. Les 3 heureux gagnants bénéficient chacun d’un montant de cent millions de francs guinéens (100 000 000 GNF) en vue de mettre en pratique leurs différents projets. La cérémonie de présentation a eu lieu ce mardi, 19 mai 2020, à Lambanyi, dans la commune de Ratoma, en présence de représentants du PNUD, de l’Ambassade du Royaume de Belgique en Guinée et de certains responsables d’ENABEL.

Préoccupée par la propagation rapide de la pandémie du Coronavirus dans notre pays, ENABEL a lancé un Hackathon, une compétition numérique, qui a mis aux prises des inventeurs, innovateurs et développeurs en Guinée. La démarche vise à développer des applications qui pourraient contribuer à la lutte contre le Coronavirus. Selon des informations recueillies sur place par un journaliste de Guineematin.com, sur 102 inscrits pour ce concours, 42 projets ont pu être soumis, 13 projets sélectionnés et seulement 3 ont pu marquer l’attention du jury.

Marie-Goretti Nyirarukundo, attachée de coopération à l’Ambassade de la Belgique en Guinée

Prenant part à cette rencontre, madame Marie-Gotti Nyirarukundo, attachée de Coopération à l’Ambassade de la Belgique en Guinée, a exprimé sa stupéfaction quant aux résultats obtenus. Elle a également encouragé les participants à fournir plus d’efforts afin de sortir de cette crise sanitaire. « Nous sommes à une période très difficile. L’initiative est salutaire. Je suis surprise de voir les résultats présentés ce matin de par leur qualité. J’encourage tous les participants à continuer à travailler ainsi, à fournir encore beaucoup plus d’efforts dans ce sens. J’encourage également les partenaires à appuyer les lauréats pour qu’ils continuent à développer des projets, créer des entreprises permettant non seulement de lutter contre cette maladie mais encore d’aider au développement dans tous les secteurs ».

Adélaïde Kourouma, responsable du Projet Entrepreneuriat urbain d’ENABEL

Pour sa part, Adélaïde Kourouma, responsable du projet Entrepreneuriat urbain à ENABEL, a fait savoir que l’aboutissement des 3 projets développés par les lauréats permettra non seulement de faire l’émulation dans le domaine numérique mais encore de l’entrepreneuriat à tous les niveaux. « La Guinée est un partenaire clé de la Belgique dans le domaine de la coopération. Et on a en place plus de 5 projets aujourd’hui en Guinée. Ces différents projets visent à accompagner les différentes couches de la population en faveur du projet INTEGRA, financé par l’Union européenne. C’est principalement la couche jeune qui est adressée, à travers le projet LGCID qui est là, sur financement du royaume de Belgique c’est la cible féminine qui est adressée. Le programme Entrepreneuriat sur financement du Royaume de Belgique, là on a un large programme d’appuyer l’entrepreneuriat avec un volet entrepreneuriat agricole, un volet entrepreneuriat féminin et un volet entrepreneuriat urbain. Et donc, ça nous permet de cibler plusieurs secteurs. La digitalisation est un axe clé à travers ces différents secteurs parce qu’aujourd’hui, la digitalisation est pleine d’innovations. Ces 3 projets sont d’une importance capitale. Ça va permettre au secteur privé d’être beaucoup plus compétitif dans plusieurs secteurs, notamment dans le domaine de la santé, de l’hôtellerie et du tourisme », a-t-elle fait remarquer.

Raphael Pogomou, représentant de la structure Fatou

Pour sa part, Raphaël Kpoghomou, le premier des trois lauréats, a exprimé sa joie par rapport sa sélection et promet de continuer à travailler pour permettre aux guinéens de bénéficier de son projet. « Je remercie la structure organisatrice et ses partenaires. Je suis très ému. En cette phrase de pandémie, on a dû travailler dur pour arriver à ce niveau. Nous ne comptons pas nous arrêter là (conception du projet), nous comptons aussi travailler sur le projet pour que tous les guinéens puissent être bénéficiaires de l’application, comme nous l’avons promis au cours de la compétition. Ce n’est pas la seule application que nous avons développée. Nous avons développé tant d’applications, comme une application que nous avons mise en place, qui est un réseau social qui a plus de 8 mille abonnés de nos jours, qui est utilisable dans Playstore ».

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin