Dans certaines villes des Etats-Unis, les manifestations pacifiques liées à la mort de George Floyd entraînent quelques fois des pillages des magasins. Certaines personnes profitent de ces légitimes manifestations pour commettre des vols. Elles pillent les magasins, amassent les marchandises qu’elles emportent chez elles.

Mais, ces derniers temps, les autorités américaines tentent de mettre fin à ces pillages en poursuivant les auteurs en justice. Par exemple, le jeudi dernier, la police californienne a arrêté une femme qui est soupçonnée d’avoir pillé « des milliers de dollars de marchandises » dans des entreprises et magasins de Santa Monica, à la fin du mois de mai dernier, ont annoncé les autorités. « Nous nous engageons à traduire en justice les responsables des crimes commis le 31 mai 2020 lors des pillages », a déclaré la cheffe de la police de Santa Monica.

Après avoir suspecté madame Amanda Toyono Van Duyse, la police de Santa Monica s’est d’abord procurée d’un mandat de perquisition à Los Angeles avant d’aller procéder à son arrestation. Et, les soupçons se sont confirmés puisque les policiers y ont découvert les biens volés, selon un communiqué de presse rendu publique par les autorités.

« Nous nous engageons à traduire en justice les responsables des crimes commis le 31 mai ; et, nous travaillons en collaboration avec nos agences partenaires pour localiser, arrêter et poursuivre ceux qui ont commis des actes de violence et des vols dans notre communauté », a martelé Cynthia Renaud la cheffe de la police de Santa Monica.
« Van Duyse a été condamnée pour vol à main armée et cambriolage lors d’une procédure d’urgence. Mais, elle a été libérée sous caution de 100 000 dollars (USD) », a-t-elle ajouté.

Selon la police de Santa Monica, au cours du weekend du 30 au 31 Mai 2020, plus de 400 personnes ont été arrêtées après que plusieurs commerces de la ville ont été endommagés et saccagés par des pillards, dont la plupart n’étaient pas associés à des manifestations pacifiques liées à la mort de George Floyd.

De New York (États-Unis), Mamadou Diouma Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 1 646-591-2659

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin