Etat d’urgence sanitaire : ce que les conducteurs de Matam demandent au président Alpha Condé

12 juin 2020 à 21 09 45 06456

Dans soixante douze (72) heures, l’état d’urgence sanitaire, décrété pour freiner la propagation du coronavirus, va expirer. Devant la hausse des cas de contamination en Guinée, cet état d’urgence devrait être reconduit, malgré les difficultés qu’il provoque chez les guinéens, réduits à s’adapter à cette nouvelle donne. Des conducteurs de taxis de la gare routière de Matam, interrogés par un reporter de Guineematin.com dans la journée de ce vendredi 12 juin 2020, ont exprimé leur inquiétude devant le calvaire qu’ils traversent en ce moment.

Lire

Covid-19, gestion des cimetières et manque de protection : « si rien n’est fait, on ne va plus tenir… »

12 juin 2020 à 21 09 32 06326

Elhadj Biro Keita, Administrateur Général du Cimetière national Cameroun

L’administrateur général du cimetière national de Cameroun, situé dans la commune de Dixinn (Conakry), est vivement préoccupé par la situation des personnes qui travaillent sur les lieux en cette période de crise sanitaire liée au coronavirus. Selon Elhadj Biro Keïta, les membres de l’administration de ce cimetière sont exposés aujourd’hui à beaucoup de risques, parce qu’ils ne disposent pas suffisamment de matériels de protection. Il a tiré la sonnette d’alarme au cours d’un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com hier, jeudi 11 mai 2020

Lire

Manque d’électricité à Conakry : le calvaire des boutiquiers de Sonfonia marché

12 juin 2020 à 21 09 06 06066

Certains quartiers de Conakry sont aujourd’hui confrontés à un manque criard d’électricité. Depuis bientôt une semaine, le quartier Sonfonia, dans la commune de Ratoma, est frappé par cette situation au grand dam des gérants de boutiques d’alimentation générale. Les yaourts, jus et eaux minérales n’attirent plus la clientèle à cause du manque d’électricité. Tel est le constat fait au marché de Sonfonia par un reporter de Guineematin.com dans la journée d’hier, jeudi 11 juin 2020.

Lire

Mandiana : un présumé voleur échappe de justesse à un lynchage

12 juin 2020 à 20 08 49 06496

Compagnie de la Gendarmerie de Mandiana

Un jeune homme de 20 ans a échappé de justesse à un lynchage dans la nuit du jeudi à ce vendredi, 12 juin 2020, à Mandiana. Accusé de vol, l’intéressé a été copieusement molesté avant d’être remis aux services de sécurité, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Lire

Code électoral, nouvelle constitution, présidentielle de 2020… Pépé Francis Haba à Guineematin

12 juin 2020 à 20 08 42 06426

Pépé Francis HABA, président du parti Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD)

L’examen du Code Électoral par les nouveaux députés de la contestée Assemblée nationale polarise les débats et fait craindre un recul démocratique pour notre pays. Les acteurs politiques de l’opposition sont très amers contre cette autre forfaiture et ne manquent pas l’occasion de le dénoncer.

Lire

Escroquerie et détention de fausses monnaies : un tradi-praticien jugé à Conakry

12 juin 2020 à 20 08 37 06376

Le procès d’un tradi-praticien, accusé d’escroquerie, détention de fausses monnaies et blanchiment d’argent, s’est ouvert le jeudi, 11 juin 2020, au tribunal de première instance de Kaloum. L’accusé Jean Donso a rejeté en bloc les faits mis à sa charge, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

COVID-19 à Mamou : 2 autres nouveaux cas (DPS)

12 juin 2020 à 20 08 01 06016

Hadja Mariama Kankalabé Diallo, Directrice préfectorale de la santé de Mamou

L’information a été donnée dans l’après-midi de ce vendredi, 12 juin 2020, par la direction préfectorale de la Santé de Mamou. En plus du malade qui a quitté la ville carrefour pour se faire tester à Kindia, deux autres cas confirmés de COVID-19 viennent d’être recensés à Mamou. Les malades sont tous des chauffeurs qui font constamment la navette entre Mamou et Conakry (épicentre du coronavirus en Guinée). Ces deux nouveaux cas portent donc à trois le nombre de cas confirmés de COVID-19 enregistré au compte de la préfecture de Mamou.

Lire

Haute Guinée : une pluie mélangée à de la boue s’abat sur la ville de Mandiana

12 juin 2020 à 16 04 47 06476

C’est un fait inédit qui s’est produit dans la commune urbaine de Mandiana. Dans la nuit du mercredi  10 au jeudi 11 juin 2020, une courte pluie mélangée à de la boue et accompagnée d’un vent violent s’est abattue sur les lieux. Le lendemain, les populations ont fait l’étonnante découverte de cette pluie de boue de couleur cendre qui avait déjà couvert véhicules, motos et plantes, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Cas confirmé de COVID-19 à Mamou : 42 contacts recensés (DPS)

12 juin 2020 à 16 04 42 06426

Un malade venu de la commune urbaine de Mamou (où il travaille) a été testé positif au COVID-19 à Kindia. Ce jeune homme a quitté la ville carrefour suite à une fièvre persistante qui a lui été diagnostiquée sur place comme étant du paludisme. Ce diagnostic a été remis en cause, après un test qu’il a passé à Kindia.

Lire

Explosion d’une grenade à Labé : un militaire à la retraire inculpé et écroué

12 juin 2020 à 16 04 38 06386

Suite à l’explosion d’une grenade qui a tué quatre enfants et blessé un autre le dimanche, 7 juin 2020, à Labé, un suspect a été interpellé par les services de sécurité. Il s’agit du capitaine Hassimiou Diallo, alias « Ben Laden » ou « Guerre mondiale », un militaire à la retraite qui habite dans le quartier Poréko où l’explosion a eu lieu. Il a été inculpé pour « détention illicite d’armes légères et dépôt d’un engin explosif » et conduit en prison. C’est le procureur de la République près le tribunal de première instance de Labé qui l’a annoncé dans une déclaration rendue publique ce vendredi, 12 juin 2020.

Lire

Mandiana : retour au calme après deux jours de tension à Bays of Water Company (BCW)

12 juin 2020 à 16 04 28 06286

Des travailleurs de Bays Company of Water (BCW), entreprise qui sous-traite avec la Société Minière de Mandiana, ne veulent plus de la tête du directeur des ressources humaines de leur boite. Pour exprimer leur colère contre Amadou Diakité, accusé de népotisme, ils avaient arrêté le travail le mercredi 10 juin dernier et érigé des barricades pour empêcher l’accès au site. Mais, l’implication du préfet a permis de ramener les employés et la communauté à de meilleurs sentiments, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Hommage à Simon Henshaw : « c’était un ambassadeur dans le vrai sens du mot »

12 juin 2020 à 16 04 18 06186

Comme annoncé précédemment, la dépouille de l’ambassadeur des Etats-Unis en Guinée, Simon Henshaw, a quitté Conakry ce vendredi, 12 juin 2020, à bord d’un avion spécial à du pays de l’Oncle Sam. La cérémonie a réuni plusieurs personnalités : des membres du gouvernement, le personnel de l’ambassade, des diplomates de pays amis et des officiers de l’armée.

Lire

Falsification de la nouvelle Constitution : la Cour Constitutionnelle tranche

12 juin 2020 à 15 03 22 06226

Mohamed Lamine Bangoura

Saisie par le président de l’Assemblée nationale et par le coordinateur de la plateforme nationale de participation et d’initiative citoyenne (PNAPIC), la Cour Constitutionnelle s’est prononcée sur la polémique liée à la falsification de la nouvelle Constitution. Une polémique suscitée par certains juristes, qui ont relevé des différences notoires entre le projet définitif de Constitution adopté par référendum le 22 mars 2020 et la nouvelle Constitution publiée au Journal officiel de la République le 14 avril 2020.

Lire

Lutte contre la Covid-19 : le Programme INTEGRA lance la confection de 85 000 masques

12 juin 2020 à 14 02 34 06346

L’Agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ) a procédé ce jeudi, 11 juin 2020, au lancement officiel d’un projet de confection de 85 000 masques de protection à l’intérieur du pays : 15 000 à Mamou, 20 000 à Faranah, 25 000 à Labé et 25 000 à Kindia. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA), financé par l’Union européenne à hauteur de 65 millions d’euros dont 10 millions au compte de l’agence d’exécution GIZ, et vise notamment à limiter la propagation de la pandémie du coronavirus en Guinée.

Lire

Départ du corps de Simon Henshaw de Conakry : l’émouvant témoignage du ministre Mamady Touré

12 juin 2020 à 12 12 03 06036

Mamadi Touré, ministre Affaires Etrangères

La dépouille de Simon Henshaw, jusque là ambassadeur des USA en Guinée, a quitté Conakry ce vendredi, 12 juin 2020, trois jours après son décès par arrêt cardiaque. La cérémonie, très émouvante, a eu lieu à la base militaire de Yimbaya, en présence du personnel de l’ambassade US, de plusieurs membres du gouvernement, de diplomates et d’officiers militaires, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Covid-19 en Guinée : un consortium d’ONG offre des kits de désinfection aux autorités sanitaires

12 juin 2020 à 11 11 53 06536

Dans le souci d’éradiquer la pandémie du coronavirus en Guinée, les ONG Destin en main, Tinkisso Antenna et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) ont formé un consortium pour assister les autorités sanitaires. C’est dans cette dynamique que ces structures ont offert une importante quantité de désinfectants aux autorités sanitaires du pays destinés au secteur des transports. La remise a eu lieu dans la journée d’hier, jeudi 11 juin 2020, dans l’enceinte de la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG), a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Toumba Diakité, malade en prison : son avocat exhorte Alpha Condé à s’impliquer pour le sauver

12 juin 2020 à 11 11 04 06046

Cela fait environ quatre ans que le commandant Aboubacar Sidiki Diakité, alias Toumba, est en détention provisoire à la maison centrale de Conakry. L’ancien aide de camp de Moussa Dadis Camara, le chef de la junte militaire qui a pris le pouvoir à la mort du président Lansana Conté, est inculpé de 15 chefs d’accusations et attend toujours l’ouverture de son procès. Mais, il serait gravement malade depuis plusieurs mois, et son état inquiète de plus en plus son avocat.

Lire

Covid-19 : en attendant un remède et un vaccin, apprenons à vivre avec…

12 juin 2020 à 9 09 17 06176

Par Professeur Koutoubou Moustapha SANO : Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) déclarait la maladie de coronavirus pandémie brutale et cruelle. Elle invitait en même temps l’humanité à déclencher une guerre planétaire sans merci contre ce virus sur tous les fronts, politique, scientifique et religieux. Aussi, elle rassurait le monde quant à la possibilité de maîtriser la pandémie dans un délai prévisible. Par ailleurs, elle alla jusqu’à affirmer avec certitude que le Covid-19 serait la première pandémie vaincue par l’humanité dans un temps record !

Lire

Fin de l’état d’urgence sanitaire à Ansoumanyah Plateau : bars et motels ouverts

12 juin 2020 à 7 07 35 06356

« Je dis à une haute et intelligible voix que nous n’allons plus nous soumettre à cet état d’urgence sanitaire dont l’application ne donne aucun résultat satisfaisant… L’ex-président ivoirien, feu Félix Houphouët Boigny, disait que l’homme qui a faim n’est pas libre. Donc, nous sommes prêts à assumer toute sanction qui pourrait nous être infligée ; mais, nous ne sommes plus d’accord d’arrêter nos activités qui nous permettent de vivre… ».

Lire

Abdoulaye Bah à propos des nouveaux députés : bientôt, ils seront « des dépités à décapiter »

12 juin 2020 à 7 07 33 06336

Abdoulaye Bah, ancien président de la délégation spéciale de Kindia

« Les Guinéens ne sont pas nés pour souffrir. Mais, Alpha Condé a saboté la Guinée, il a dit qu’il a trouvé un pays sans Etat. Aujourd’hui, on n’a ni Etat (l’Etat qui est criminel, il suce le sang du pays), ni pays (le Fouta est coupé du reste de la Guinée), encore moins un peuple (les Guinéens sont dispersés et sont divisés) ». C’est le coup de sang de l’ancien président de la délégation spéciale de Kindia, Abdoulaye Bah, qui a accordé une interview à Guineematin.com, hier, mercredi 11 juin 2020. Le responsable de l’UFDG a évoqué plusieurs sujets d’actualité dont celui relatif à l’actuelle Assemblée nationale, non reconnue par son camp.

Lire