Depuis le meurtre de George Floyd par la police et les réactions qui ont suivi, la communauté Afro-Américain est en train de vivre une nouvelle ère dans le pays de l’Oncle Sam. On apprend par exemple que le Département des parcs de la ville de New York City envisage de renommer certains de ses espaces les plus visibles pour les Afro-Américains en guise de solidarité.

Le département a déjà désigné une partie de Cadman Plaza à Brooklyn « Juneteenth Grove » pour célébrer l’émancipation historique ainsi que la vie des personnes perdues.

« Juneteenth » est une fête célébrant l’émancipation de ceux qui avaient été réduits en esclavage aux États-Unis. Originaire du Texas, elle est désormais célébrée chaque année le 19 juin aux États-Unis, avec une reconnaissance officielle, variable dans les différents autres Etats. Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, l’a déclarée fête officielle à New York, à partir de cette année.

Le commissaire des parcs, Mitchell Silver, a déclaré que le but était de célébrer les mémoires de George Floyd, Ahmaud Arbery, Breonna Taylor et plusieurs autres victimes du racisme.

« NYC Parks croit que la vie des Noirs est importante, notre revue des noms des parcs et la plantation de notre Juneteenth Grove n’est que le début de nos efforts renouvelés pour remédier aux inégalités dans notre système pour la ville et pour nos employés », a déclaré Silver. « Si nous faisons cela, ce n’est aucune autre raison que de montrer que nos vies noires comptent », a-t-il précisé.

Dans le cadre de ces efforts, les parcs changeront temporairement leurs panneaux officiels de parc avec des panneaux spécialement conçus aux couleurs du drapeau panafricain. Silver a ajouté que d’autres changements de nom seront annoncés le 2 Novembre prochain, largement connu sous le nom de « Journée de la solidarité noire », qui sera également la veille des élections présidentielles de 2020.

De New York (États-Unis), Mamadou Diouma Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 1 646-591-2659

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin