Mohamed Soumah, dit Cool P, et Mohamed Bangoura, alias Gbon-Gbon, accusés de tentative d’assassinat, étaient attendus ce mardi, 7 juillet 2020, au Tribunal de Première Instance de Kaloum. Mais, à l’appel du dossier, le parquet a fait savoir que les deux accusés ne sont plus à la maison centrale où ils sont censés être détenus depuis plus de 3 ans. Les deux présumés criminels ont été condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Ces deux présumés criminels ont disparu de la maison centrale de Coronthie sans qu’aucune explication plausible ne soit donnée. Pourtant, ils sont poursuivis pour des faits de tentative d’assassinat contre la personne de madame Fatoumata Camara, mais aussi de complicité et d’offre ou cession de drogue en vue d’une consommation personnelle. Suite à ces infractions, ils ont été arrêtés et placés sous mandat de dépôt depuis le 16 mai 2017.

Trois ans plus tard, cités à comparaître devant le tribunal criminel de Kaloum ce mardi pour être jugé, les deux individus ont brillé par leur absence. Ils n’ont tout simplement pas été retrouvés à la maison centrale. C’est ce qu’a laissé entendre Madame Cathérine Tounkara, substitut du procureur.

Le procureur a ajouté qu’au sens de l’article 382 du Code de Procédure Pénale guinéen, ils doivent être jugés par défaut. « Après plusieurs recherches infructueuses, ils ont été cités à comparaître devant le tribunal. Même s’ils n’ont pas comparu, Ils doivent être jugés par défaut conformément à l’article 382 du code de procédure pénale guinéen. Les deux accusés ont été renvoyés pour des faits de tentative d’assassinat, de complicité, et d’offre ou cession de drogue en vue d’une consommation personnelle… Je vous demande de les retenir dans les liens de culpabilité en les condamnant à la réclusion criminelle à perpétuité et de décerner un mandat d’arrêt contre eux à l’audience », a requis le procureur.

Au cours de la délibération, le tribunal par la voix du juge, Ibrahima Kabélé Bangoura, a suivi les réquisitions du procureur en condamnant les deux accusés à la réclusion criminelle à perpétuité tout en décernant un mandat d’arrêt contre eux.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel: 620 58 95 27/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin