Décès Gon Koulibaly : « c’était un homme intègre, qui avait une vision »

12 juillet 2020 à 22 10 39 07397

Comme annoncé précédemment, une cérémonie de lecture du coran et de prière a eu lieu ce dimanche, 12 juillet 2020, à Conakry, à la mémoire du Premier ivoirien, décédé il y a quelques jours. Elle a été organisée par sa belle-famille et visait à prier pour le repos de son âme. A l’issue de la rencontre, un reporter de Guineematin.com a recueilli les réactions de quelques personnalités qui y étaient présentes sur la disparition tragique de monsieur Amadou Gon Koulibaly.

Lire

Gare routière de Bambéto (Conakry) : ambiance morose et méfiance des transporteurs

12 juillet 2020 à 22 10 11 07117

L’état d’urgence sanitaire, décrété depuis plus de 3 mois pour freiner la propagation du coronavirus, a entrainé une paralysie générale de toutes les activités. Le secteur des transports aura été l’un des plus secoués avec l’isolement de Conakry des villes de l’intérieur dont il est interdit de rallier. Les gares routières, fermées depuis la fin du mois de mars, sont aujourd’hui dans une atmosphère très morose. Tel est le constat fait à la gare routière de Bambéto, dans la commune de Ratoma, par un reporter de Guineematin.com dans la journée d’hier, samedi 11 juillet 2020.

Lire

Décès de Gon Koulibaly : une cérémonie de prière organisée à Conakry à la mémoire du Premier ministre ivoirien

12 juillet 2020 à 21 09 28 07287

Quelques jours après son décès, Amadou Gon Koulibaly reçoit encore des hommages à Conakry. Une cérémonie de lecture du coran et de prière a été organisée ce dimanche, 12 juillet 2020, dans la capitale guinéenne, à la mémoire du Premier ministre ivoirien. Plusieurs personnes se sont réunies pour faire des prières en faveur du repos de l’âme du défunt.

Lire

Déforestation, relations avec les communautés… le chef de la centrale de Garafiri à Guineematin

12 juillet 2020 à 18 06 14 07147

Barrage hydroélectrique de Garafiri

Le barrage hydroélectrique de Garafiri, situé dans la sous préfecture de Bangouya, à 135 km de Kindia, est un patrimoine réalisé sous le régime de feu Lansana Conté et inauguré en 1998. Actuellement, le barrage est géré à 100% par des guinéens. Mais, il est agressé par les cultures sur brûlis, la coupe abusive du bois, la fabrication du charbon et d’autres activités humaines. Une situation qui préoccupe notamment les responsables de la centrale, confrontés à d’autres difficultés internes pour faire fonctionner normalement ce barrage qui alimente Conakry en électricité.

Lire

Covid-19 à Siguiri : 36 cas positifs enregistrés à la SAG

12 juillet 2020 à 17 05 51 07517

La Société Aurifère de Guinée (SAG) est durement touchée par la pandémie du coronavirus. En l’espace d’une semaine, 36 cas positifs de Covid-19 ont été détectés parmi les employés de la compagnie minière évoluant dans la préfecture de Siguiri, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Kankan.

Lire

Incendie de la gendarmerie de Tougué : le maire de Kollet se constitue témoin à charge contre l’ancien député uninominal

12 juillet 2020 à 13 01 15 07157

Le maire de la commune rurale de Kollet, Ibrahima Kaba Baldé vient de se constituer témoin à charge contre l’ancien député uninominal de Tougué, Dr Alpha Mamadou Baldé dans l’affaire de l’incendie de la Compagnie de la Gendarmerie Territoriale de cette préfecture située à 85 km du chef-lieu de la Région Administrative de Labé, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Au nom de la laïcité, libérez Nanfo Ismaël Diaby

12 juillet 2020 à 4 04 26 07267

Nanfo Ismaël Diaby, chroniqueur islamique et promoteur de l’écriture N’ko


Libre Opinion :
Pour avoir continué à prier dans sa langue maternelle, le Maninka, le prédicateur islamologue et imam, Nanfo IsmaëlDiaby et plusieurs de ses compagnons ont été arrêtés et ils sont détenus au Commissariat de la ville de Kankan. Les ennuis de l’imam lui sont causés par le clergé musulman avec la complicité des responsables administratifs de la ville du grand érudit Cheikh Fanta-Madi Chérif.

Lire