En tant que coordinateur général de la CODECC, la coalition des partis alliés de la mouvance présidentielle, Aboubacar Sylla a pris la parole lors de la cérémonie d’ouverture de la convention nationale du RPG Arc-en-ciel, ce mercredi 05 août 2020, à Conakry. Le ministre des Transports a mis l’occasion à profit pour revenir sur les raisons qui ont motivé la Coalition Démocratique pour le Changement dans la Continuité (CODECC), à choisir le président Alpha Condé comme son candidat à l’élection présidentielle du 18 octobre prochain. Selon lui, ce choix est motivé par les réalisations de l’actuel chef de l’Etat guinéen et au fait qu’il n’y a pas une autre alternative crédible, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.


« Au jour d’aujourd’hui, il n’y aucune personnalité politique ou civile capable de relever le défi de la paix, le défi de la cohésion sociale, le défi de la stabilité pour notre pays que le professeur Alpha Condé. Donc, la prise de la résolution de notre convention n’a pas été difficile. Mais malheureusement, nous sommes dans un pays où il y a beaucoup de mensonge. On dit souvent que la Guinée est un scandale géologique ; mais l’autre scandale, c’est quand j’entends dans les médias, que le professeur Alpha Condé, en 10 ans, qu’il n’a rien fait pour la Guinée.

Ce sont des propos qui ne reposent sur aucune base réelle. Toutes les réalisations que nous constatons en disent long sur la mauvaise foi de ceux qui dénigrent le pouvoir du professeur Alpha Condé. Nous, nous savons qu’il n’y a pas d’alternative au professeur Alpha Condé. Vous avez en la CODECC, un allié sûr. Et donc, nous nous battrons pour la victoire de notre candidat, puisque je ne doute pas un seul instant que la convention du RPG Arc-en-ciel, va confirmer le professeur Alpha Condé comme candidat naturel du parti », a dit l’ancien porte-parole de l’opposition.

Par ailleurs, Aboubacar Sylla a mis cette occasion à profit, pour exhorter les responsables du RPG Arc-en-ciel à s’ouvrir davantage aux autres partis politiques. Cela, pour éviter de sombrer comme les anciens partis au pouvoir. « Il faudrait que le RPG ne subisse pas le sort des partis au pouvoir qui l’ont précédé, c’est-à-dire le PUP et le PDG. Pour cela, le RPG doit s’ouvrir aux autres ; le RPG doit tout faire pour être un parti transversal, un parti national.

Et quand j’écoute les propos du président de la République, lorsqu’il dit d’aller vers tout le monde, c’est parce que lui, il sait que l’adversaire d’aujourd’hui, peut-être l’allié de demain. Tout comme l’adversaire d’hier peut-être l’allié d’aujourd’hui. En tout cas, en ce qui concerne les activités du parti, je me dis que le RPG est sur la bonne voie, et doit persévérer à s’ouvrir et à s’élargir ; à accueillir tous les Guinéens qui sont épris de justice sociale et de développement », a conseillé le ministre des Transports.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com