Le nombre de morts de la pandémie de coronavirus a dépassé les 200 000 aux États-Unis. Et, Johns Hopkins Coronavirus Resource Center et certains experts en santé publique craignent que les infections ne grimpent cet automne et cet hiver, doublant peut-être même le nombre de décès d’ici la fin de l’année 2020.

De loin, le plus grand nombre de décès confirmés dus au virus au monde, a été rapporté par Johns Hopkins, sur la base des chiffres fournis par les autorités sanitaires du pays. Mais on pense que le bilan réel est beaucoup plus élevé, en partie parce que de nombreux décès dus au COVID-19 ont probablement été attribués à d’autres causes, en particulier au début, avant que des tests généralisés ne soient réalisées.

« Il est tout à fait inconcevable que nous soyons parvenus à ce stade », a déclaré Jennifer Nuzzo, chercheuse en santé publique à l’Université Johns Hopkins.

Cependant, 6 quartiers de New York voient une augmentation des cas de COVID-19, la ville va donc intensifier les tests.

Le maire de New York, Bill de Blasio, a déclaré que la ville ciblait six quartiers qui ont connu une augmentation récente des cas de coronavirus, en mettant l’accent sur des tests étendus et la recherche des contacts.

Dans le cadre de son initiative « Get Tested Tuesday », la ville concentre désormais sa réponse hyperlocale sur Borough Park, Kew Gardens, Midwood, Far Rockaway, Flatbush et Williamsburg car on constate une hausse vertigineuse en infection dans ces six quartiers de la ville.

« Nous avons d’autres domaines sur lesquels nous devons vraiment nous concentrer davantage, et nous allons fournir des efforts élargis de sensibilisation communautaire dans certains quartiers où nous constatons des hausses », a déclaré de Blasio. « Nous devons appliquer beaucoup d’énergie et nous concentrer sur ces domaines. Vous allez voir beaucoup d’activités dans la communauté pour rappeler aux gens les bases, à quel point il est important à ce que nous rappelons les quatre choses essentielles que vous pouvez faire. Cela fait une telle différence, portez un masque, éloignez-vous socialement, lavez-vous les mains et restez à la maison si vous êtes malade.  »

En ce moment où les États-Unis dépassent les 200 000 décès signalés par COVID-19, les quartiers ont augmenté les appels automatisés et les messages WhatsApp, les communications avec les lieux de culte, la distribution de désinfectant pour les mains et plus de tests. Des camions sonores diffuseront également des messages dans les quartiers selon les autorités de la ville.

« Nous lançons une approche ciblée qui applique plus de pression là où il y a une croissance des taux de COVID-19 », a déclaré le commissaire à la Santé, le Dr David Chokshi, « Nous faisons cela pour communiquer l’urgence que nous ressentons, et que nous avons besoin que tout le monde ait envie de suivre les conseils pour empêcher la propagation du COVID et se protéger les uns les autres.  »

De New York, Mamadou Diouma Diallo pour Guineematin.com

Tel 1 646 591 2659

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin