Hérico (Lélouma) : l’Association AJEPH lance l’activité HIMO du projet SCAFEJ (Plan international Guinée)

8 septembre 2020 à 21 09 24 09249

Association des Jeunes pour le Progrès de Herico (AJEPH)

La mise en œuvre du projet SCAFEJ (Société civile pour l’autonomisation féminine et l’emploi des jeunes de Plan international Guinée se poursuit dans la commune rurale de Herico. C’est dans ce cadre que le samedi dernier, 05 Septembre 2020, il a été procédé au lancement officiel de l’activité HIMO (Haute intensité de la main d’œuvre). Il s’agit du deuxième volet du projet, en plus de celui de la mise en place des 20 GECs (groupements d’épargne et de crédit).

Lire

Méfaits de la technologie numérique sur l’éducation des enfants : BENIE Foundation organise une conférence-débat à Kindia

8 septembre 2020 à 21 09 11 09119

La structure BENIE Foundation INC Guinée pour « la défense des droits des femmes et des enfants » a organisé le weekend dernier à Kindia une conférence débats autour des méfaits de l’utilisation des technologies numériques par les enfants en Guinée. La rencontre s’est tenue dans la salle de délibération de la mairie, en présence des autorités administratives locales et de plusieurs jeunes de la cité des agrumes, rapporte un des correspondants de Guineematin.com à Kindia.

Lire

Kankan : la candidature de Cellou Dalein saluée par les responsables locaux du PADES et du BL

8 septembre 2020 à 19 07 55 09559

Après avoir été investi le dimanche dernier par son parti, l’UFDG, Cellou Dalein Diallo a déposé son dossier de candidature à la Cour Constitutionnelle hier, lundi 07 septembre 2020, pour l’élection présidentielle du 18 octobre prochain. Cette candidature du principal opposant au régime Alpha Condé continue de polariser les débats à Conakry et à l’intérieur du pays.

Lire

Ibrahima Sory Sacko après son installation comme DCJ de Ratoma : « nous allons nous battre pour pacifier l’axe »

8 septembre 2020 à 18 06 59 09599

Nommé la semaine dernière à la tête de la direction communale de la jeunesse de Ratoma, Ibrahima Sory Sacko a été installé ce mardi, 8 septembre 2020, dans ses nouvelles fonctions. La cérémonie de passation de service entre lui et son prédécesseur à ce poste (Souleymane Soumah) a eu lieu à la maison des jeunes de Ratoma ; et, elle a été présidée par l’inspecteur général du ministère de la jeunesse, a constaté un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

Lire

Deux sections du RPG à Faranah s’énervent : « si le gouverneur veut nous fusiller, il va nous fusiller »

8 septembre 2020 à 18 06 31 09319

Alors qu’on s’achemine inexorablement vers la présidentielle du 18 octobre prochain en Guinée, le torchon brûle déjà entre certains militants du RPG à Faranah et leurs administrateurs locaux, notamment le gouverneur Mohamed Ismael Traoré. Ces militants de l’actuel parti au pouvoir en Guinée haussent le ton et accusent le gouverneur de la région de Faranah d’avoir refusé de « valider » leurs sections. Ils menacent de battre pour obtenir gain de cause ; et, cela, même s’ils seront « fusillés » par la première autorité administrative régionale de Faranah, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé dans cette préfecture de la Haute Guinée.

Lire

Siguiri : un petit garçon de 8 ans meurt dans une mine d’or à Boukaria

8 septembre 2020 à 17 05 40 09409

Les faits se sont produits hier, lundi 7 septembre 2020, aux environs de 17 heures à Boukaria, dans la sous-préfecture de Kintinian. La victime est un élève de la deuxième année de l’école primaire. Il était en train de jouer seul quand il a trébuché et chuté brutalement dans une mine d’or. Et, cette chute lui a été fatale, a appris le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

Lire

Macenta : Antoine Béavogui libéré à Kankan par ses « ravisseurs »

8 septembre 2020 à 17 05 37 09379

Près d’une semaine après sa disparition, Antoine Béavogui, le leader des jeunes manifestants pour le bitumage des voiries de Macenta vient de refaire surface. Le jeune homme aurait été abandonné par ses « ravisseurs » dans un petit village situé à une quinzaine de kilomètres de la commune urbaine de Kankan.

Lire

Guinée : Fodé Bangoura annonce que le PUP ne participera pas à la prochaine présidentielle

8 septembre 2020 à 17 05 31 09319

C’est désormais officiel ! L’ancien parti au pouvoir, le Parti de l’Unité et du Progrès (PUP) du défunt Général Lansana Conté (qui a dirigé la Guinée entre le 3 avril 1984 et le 22 décembre 2008) ne participera à la prochaine élection présidentielle, prévue le 18 octobre prochain. L’annonce a été faite ce mardi, 8 septembre 2020, par Elhadj Fodé Bangoura, l’actuel président de cette formation politique. C’était en marge d’une réunion organisée au siège national du PUP à la Camayenne, dans la commune de Dixinn, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Enseignement Technique : des programmes de qualification professionnelle de courte durée remis au ministre

8 septembre 2020 à 16 04 56 09569

Dans le but d’aider à la qualification professionnelle des jeunes qui quittent l’école à la fin du cycle primaire et après le brevet du second cycle, le programme INTEGRA (Programme d’Appui à l’Insertion Socio-économique des Jeunes en Guinée), financé par l’Union européenne, a procédé; le vendredi dernier, 4 septembre 2020, à la remise officielle des programmes de qualification professionnelle de courte durée de sept filières porteuses, à travers l’agence de la GIZ.

Lire

Bitumage annoncé des voiries de Macenta : « si c’est pour mettre de la terre rouge, les autorités se trompent »

8 septembre 2020 à 16 04 49 09499

Après plusieurs manifestations de rue pour réclamer des routes bitumées, les jeunes de Macenta semblent avoir être été entendus par les autorités guinéennes. Des « machines de reprofilage » pour le démarrage des travaux de bitumage des voiries de la ville sont arrivées dans cette préfecture de la région forestière. Ces machines sont actuellement stationnées à la résidence du préfet.

Lire

Présidentielle 2020 : des sages de la Basse Guinée soutiennent Alpha Condé et prônent la paix

8 septembre 2020 à 16 04 15 09159

Déclaration : Dans la perspective de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020, une réunion des sages de la Basse Guinée a été organisée ce mardi, 08 Septembre, dans le cadre d’un forum, au jardin 02 Octobre, dans la commune de Kaloum, à Conakry. L’objectif de cette rencontre était d’échanger sur les enjeux liés à l’organisation de cette élection et surtout prévenir d’éventuels conflits et tensions qui pourraient en découler, notamment dans la région de la Basse Guinée.

Lire

Retrait de la présidentielle du 18 octobre : voici la déclaration de la coalition Patriotique pour l’Alternance

8 septembre 2020 à 16 04 00 09009

Chers compatriotes,

L’opposition parlementaire réunie au sein de l’Alliance Patriotique, avait émis la volonté de transformer ladite structure en Coalition électorale, dénommée Coalition Patriotique pour l’Alternance, en prélude à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020. C’est ainsi qu’ils ont décidé de soutenir la candidature du Chef de file de l’opposition parlementaire, l’Honorable Elhadj Mamadou Sylla. Lors de la convention du parti UDG les 14 et 15 Août 2020, le candidat de la coalition Elhadj Mamadou Sylla, avait pris acte du choix sur sa modeste personne dans son intervention, tout en relevant les fondamentaux de l’éthique, ainsi que les conditions de transparence indispensable, portant sur la fiabilité du fichier électoral. Ensuite, nous nous sommes rapprochés de l’opposition extraparlementaire, afin d’élargir l’éventail de la coalition électorale.

Lire

Qui pour diriger votre quartier ? Des jeunes de Faranah font la promotion de Bandjou Samoura à « Aviation »

8 septembre 2020 à 15 03 51 09519

S’achemine-t-on vers un conflit de générations à Faranah ? Depuis quelques temps, les jeunes de cette préfecture sont vent debout contre la gouvernance des personnes âgées, surtout ceux qui n’ont pas fait l’école française. Ils veulent pousser à la porte de sortie ces vieux analphabètes (comme ils les appellent) qui trônent à la tête des différents conseils de quartier de la ville, pour les remplacer par des jeunes dynamiques, capables d’impulser un développement à la base. Et, c’est dans ce cadre d’ailleurs qu’une foule de jeunes (filles et garçons) est descendue dans les rues du quartier « Aviation » hier, lundi 7 septembre 2020, pour faire connaître de vive voix le nom de celui qu’ils ont choisi pour diriger désormais les destinées de ce quartier, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Faranah.

Lire

L’UFR refuse de participer à la prochaine élection présidence : le parti en donne les raisons

8 septembre 2020 à 14 02 56 09569

 

Sidya Touré, président de l’UFR

Déclaration : Depuis environ deux ans, l’actualité guinéenne est dominée par le funeste projet de troisième mandat présidentiel qui ne vise qu’à octroyer une présidence à vie à Alpha Condé. Pour contrer ce projet, les principaux partis politiques d’opposition, les acteurs de la société civile et syndicats ont créé le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) le 3 avril 2019. Face à l’intransigeance et la fuite en avant d’Alpha Condé, le FNDC s’est résolu à organiser des manifestations de rues afin de l’empêcher de briguer un troisième mandat en violation de la constitution en vigueur, celle de 2010.

Lire

FORMATION A DISTANCE: ENABEL APPUIE LES PROFESSIONNELS DE SANTE…

8 septembre 2020 à 14 02 27 09279

En vue d’élargir les opportunités de formation et de carrière pour les professionnels de santé, l’Agence belge de développement, Enabel, a initié depuis 2017, un Accord Spécifique de Coopération avec l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers IMT (Belgique), pour soutenir plusieurs activités de renforcement de capacités du Centre National de Formation et de Recherche en Santé Rurale de Maferinyah. Ce dernier, créé en 1985 par le Ministère de la Santé pour combler justement le besoin de formation et de recherche, met en œuvre l’initiative, à travers une équipe dédiée d’administrateurs, de facilitateurs, et de techniciens informaticiens.

Lire

Alpha Condé et Alassane Ouattara « épinglés » par Muhammadu Buhari du Nigéria

8 septembre 2020 à 14 02 19 09199

Muhammadu Buhari, président de la République fédérale du Nigéria

« Il est important qu’en tant que dirigeants de nos différents États membres de la CEDEAO, nous respections les dispositions constitutionnelles de nos pays, notamment en ce qui concerne la limitation des mandats. C’est un domaine qui génère des crises et des tensions politiques dans notre sous-région », a fait observer le chef de l’Etat nigérian.

Lire

Présidentielle du 18 octobre 2020 : Mamadou Sylla n’est plus candidat (les raisons) !

8 septembre 2020 à 13 01 50 09509

Elhadj Mamadou Sylla, président UDG

Investi candidat à l’élection présidentielle 2020 par l’Union démocratique de Guinée (UDG), sa formation politique et soutenu par plusieurs autres partis politiques membres du groupe parlementaire alliance patriotique, Elhadj Mamadou Sylla a jeté l’éponge. le fondateur du groupe Futurelec a dénoncé les conditions d’organisation de cette élection dont le résultat est presque connu d’avance…

Lire

Bantama Sow dévoile « la stratégie » de l’UFDG : « nous avons des amis qui mangent et dorment avec Cellou Dalein… »

8 septembre 2020 à 11 11 34 09349

La campagne électorale pour la présidentielle d’octobre prochain commence déjà au niveau de l’opinion publique avec des sorties caustiques des camps adverses, engagés dans la course. Hier, lundi 07 septembre 2020, en marge de la clôture des assises nationales de l’UPR qui ont abouti au choix du parti à reconduire son alliance avec le RPG/AEC, Sanoussy Bantama Sow, à la tête d’une forte délégation du Bureau politique du parti au pouvoir, a saisi l’occasion pour titiller Elhadj Cellou Dalein Diallo, le président de l’UFDG et principal opposant au régime Alpha Condé.

Lire

Gaoual : le président des éleveurs de Koumbia tire la sonnette d’alarme

8 septembre 2020 à 10 10 54 09549

Selon les statistiques fournies à Guineematin.com, la commune rurale de Koumbia est celle qui regorge plus de bovins, de caprins et d’ovins en République de Guinée. Les résultats du dernier recensement fourni par les services compétents, il y a 84 mille 984 bovins, 12 mille 842 caprins et 3 571 ovins dans cette localité agropastorale. Mais, depuis quelques années, ce bétail ainsi que les éleveurs sont laissés pour compte. Les pâturages se raréfient, les maladies de petits ruminants tuent par milliers les animaux, les conflits éleveurs-agriculteurs sont de plus en plus fréquents. A cela, viennent s’ajouter le manque d’eau et le vol de bétails. Ce qui a pour conséquences, la rareté et la cherté des produits de l’élevage, notamment le lait, le beurre de vache et la viande.

Lire