Les mots et les maux d’un opposant

3 janvier 2021 à 13 01 29 01291

Habib Yembering Diallo

Cher ami,

Comme tu as dû l’apprendre, le pouvoir illégal et illégitime m’a empêché de quitter mon pays. Cette mesure, qui n’est basée sur aucune décision de justice, n’a d’autres objectifs que d’accentuer la pression sur moi afin que je renonce à ma victoire. Peine perdue. Car rien ne me fera renoncer à la légitimité populaire que mon peuple m’a accordée.

Lire

Mandiana : un homme viole, enceinte, et fait avorter la nièce de sa femme

3 janvier 2021 à 12 12 23 01231

C’est une fillette de 11 ans, élève en classe de 4èmeannée, qui a été victime de ce double crime. Le mari de sa tante l’a violée, enceintée, avant de la faire avorter. Le père de famille, sa femme et l’agent de santé qui l’a aidé à faire l’avortement ont été interpellés par la police de Mandiana, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Lire

Guinée : 2020 s’en va avec la démocratie naissante

3 janvier 2021 à 8 08 29 01291

L’année 2020 s’annonçait des plus agitées. Elle aura tenu toutes ses promesses. Notamment dans le combat politique. Dès octobre 2019, le front de refus contre le troisième mandat avait entamé la résistance. Celle-ci aura été fatale à beaucoup de militants de l’opposition. Mais aussi à nos libertés individuelles.

Lire

Lutte contre le blanchissement de capitaux en Guinée : l’association guinéenne pour la transparence sensibilise les orpailleurs de Kankan

3 janvier 2021 à 6 06 18 01181

Les orpailleurs sont exposés au blanchiment des capitaux. C’est la raison pour laquelle, l’Agence guinéenne pour la transparence a choisi les villes de Kankan, Siguiri, Kérouané et Mandiana pour cette campagne de sensibilisation, financée par Osiwa. La région administrative de Kankan est considérée comme une des plaques tournantes du blanchiment d’argent à cause de la floraison des zones minières. Plusieurs orpailleurs de la préfecture de Kankan ont été sensibilisés et outillés le vendredi dernier, 1er janvier 2021, sur la lutte contre ce phénomène, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Lire