Kankan : le corps sans vie d’un homme retrouvé à Dalakö

Le corps sans vie d’un vieil homme a été retrouvé ce mercredi matin, 24 mars 2021, au quartier Dalakö, dans la commune urbaine de Kankan. Le défunt a été inhumé sans avoir été identifié, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Kankan.

Selon les témoignages recueillis sur place, ce sont des enfants qui ont découvert le corps sans vie de ce vieil homme dans la rue. Informé de la nouvelle, le président du conseil de quartier, Kalil Chérif, s’est rendu sur les lieux pour un constat.

Kalil Chérif, chef du quartier Dalakö

« Ce matin, on était dans une cérémonie de baptême, lorsqu’on m’a appelé pour m’informer qu’un vieux est décédé ici. Après notre constat, nous avons informé la coordination régionale Haali Poular, parce qu’on a appris que le défunt est originaire de Mamou. Il a séjourné dans les mines d’or de Mandiana avant de revenir à Kankan, où il mendiait depuis un moment », a expliqué l’autorité locale.

Elhadj Amadou Baïlo Diallo, président de l’antenne régionale de la coordination nationale des Foulbhé et Haali Poular de Guinée

De son côté, le président de l’antenne régionale de la coordination nationale des Foulbhé et Haali Poular de Guinée, Elhadj Amadou Baïlo Diallo, s’est rendu également sur le terrain pour chercher à se renseigner sur le défunt. « Il se trouve que le défunt est connu par certaines personnes puisqu’il mendiait dans ce quartier il y a trois jours. On attend que la Croix-Rouge désinfecte le corps pour voir si on peut l’identifier », a dit M. Diallo.

Dr Abdoulaye Kaba, médecin légiste

Les autorités du quartier ont fait appel aussi à un médecin légiste pour chercher à déterminer la cause de la mort du vieil homme. Et, Dr Abdoulaye Kaba, en service à l’hôpital de Kankan, a conclu à une mort naturelle. « Nous n’avons pas constaté une lésion d’agression sur ce corps, ni de fracture. Au cours de notre constat, nous n’avons pas vu aussi du sang qui est extériorisé et nous n’avons pas non plus constaté de signes de fracture aussi », a dit ce médecin légiste.

Après l’expertise médicale, le corps a été inhumé dans un cimetière de la place. Pour l’instant, ni l’identité du défunt, ni ses parents ne sont connus.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS