Unification du Patronat guinéen : un souhait ardent du Colonel Doumbouya en passe de se réaliser

Le Colonel Mamadi Doumbouya, Président de la Transition, Chef de l’Etat, Président du Comité National de Rassemblement pour le Développement (CNRD), a récemment exprimé le besoin d’accompagner le Patronat guinéen en vue de son Unification. Le bout du tunnel n’est peut-être plus loin, étant donné que trois grandes Organisations patronales viennent de se décider à agir dans la bonne direction en décidant d’unir leurs forces au sein d’un même creuset. Et elles n’entendent pas s’arrêter en si bon chemin, puisqu’elles entendent approcher très prochainement d’autres entités non négligeables du tout du Secteur privé guinéen…

Le courrier adressé au Chef de l’Etat, via son Ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME, est on ne peut très éloquent. Commençant par les amabilités d’usage, il met en lumière une réflexion fondée sur, d’une part l’Exposé des motifs, de l’autre l’Approche méthodologique ayant conduit le Conseil National du Patronat Guinéen (CNPG), la Confédération Patronale des Entreprises de Guinée (CPEG) et le Patronat de Guinée (PAG) à vouloir dorénavant se mettre ensemble.

« L’Appel fait au secteur privé par le CNRD et le Gouvernement pour la mise en place d’un grand syndicat d’employeurs est positivement accueilli par les trois patronats de Guinée », souligne ledit Courrier, non sans rappeler que « les Organisations patronales depuis plus de deux décennies ont pris beaucoup d’initiatives qui n’ont pas résisté aux vicissitudes et qui ont émietté les efforts… ». Conséquence ? « Ce qui a empêché le Secteur privé de s’affirmer comme un acteur majeur du dialogue tripartite entre les Représentants des entreprises, les Représentants des salariés et les Pouvoirs publics ».

Très rapidement, le Courrier adressé au Ministre du Commerce en vient aux motifs immédiats ayant prévalu à l’Accord passé entre les trois Organisations précitées. « Dans le but de donner une réponse à la main tendue du Gouvernement, ainsi que par la nécessité d’assurer une meilleure représentation du Patronat guinéen au Bureau International du Travail (BIT), la mise en place d’une Organisation patronale unifiée est largement motivée », peut-on y lire. Lequel Courrier précise en outre que : « En cette phase de Refondation des Institutions de notre pays, la mise en place d’un Patronat unifié fournira un interlocuteur fort et fiable aux Pouvoirs publics et deviendra un acteur majeur du dialogue social indispensable ».

Comme pour indiquer clairement qu’à elles-seules, l’objectif sera difficile à atteindre, les trois Organisations patronales dans le même Courrier soutiennent ceci : « La même démarche sera élargie à la Chambre des Mines, à l’Association des Industrielles de Guinée, à l’Association Professionnelle des Banques et Assurances ainsi qu’aux Ordres professionnels ».

Afin de parvenir au résultat escompté, qui est bien entendu celui de parvenir à un Patronat Unifié, les trois Organisations patronales que sont le CNPG, la CPEG, le PAG ont convenu par ailleurs dans leur Courrier adressé au Président de la Transition, via le Ministre du Commerce, de la tenue prochaine de l’Assemblée Générale Elective du Patronat Unifié, ainsi que de la mise en place d’un Bureau Exécutif Transitoire composé de 15 membres dont les premières responsabilités reviennent à : Président : Ansoumane Kaba (CNPG) ; 1er Vice-président délégué à l’International : Kerfalla Camara (CPEG) ; 2ème Vice-président délégué à la Communication et à l’Information : Ismaël Kéita (PAG).

S’adressant directement au Président de la Transition dans leur Courrier daté du 6 janvier passé, les trois signataires du Courrier assurent que : « La mise en place d’un Patronat unifié produira des bénéfices aux effets multiplicateurs tant en termes d’harmonisation de l’action du Secteur privé en tant que moteur de la croissance nationale qu’en termes d’animation dynamique du dialogue social ».

Une synthèse de Moussa Soumah

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS