Baadiko Bah : « Colonel Mamadi Doumbouya doit montrer qu’il n’est pas là pour une région, une communauté, une ethnie… »

« Pour ces scènes de popularité, il y a la voie royale : c’est de marquer son époque, de montrer qu’il n’est pas là pour une région, une communauté ou une ethnie ; qu’il n’est pas là pour pérenniser un pouvoir ethniciste. Mais, qu’il est là pour toute la Guinée et qu’il fait ce qu’il dit…», a notamment indiqué Mamadou Baadiko Bah, président de l’Union des Forces Démocratiques (UFD).

S’offrir des bains de foule dans les différentes communes de Conakry est quasiment devenu un rituel pour le colonel Mamadi Doumbouya, l’actuel chef de l’Etat et président du CNRD (la junte militaire au pouvoir actuellement en Guinée). Depuis le 05 septembre dernier (date du coup d’Etat contre Alpha Condé), l’actuel locataire du palais Mohamed V ne rate pas une occasion pour « tester sa cote de popularité » au près des populations de la capitale guinéenne. Le dernier cas en date a eu lieu hier (mercredi) à la ‘’Casse’’ (dans la commune de Matam), un fief traditionnel du RPG arc-en-ciel (le parti de l’ancien président Alpha Condé). Le colonel Mamadi Doumbouya y est allé pour une promenade de santé qui lui a bien réussi, au vu de la mobilisation des occupants des lieux. Mais, pour Mamadou Baadiko Bah, le président de l’UFD (union des forces démocratiques), le chef de l’Etat aurait tout à gagner en posant des actes allant dans le sens du redressement de la Guinée et son retour à l’ordre constitutionnel.

Dans un entretien accordé à Guineematin.com ce jeudi, 10 février 2022, ce leader politique guinéen a exhorté le colonel Mamadi Doumbouya à ne pas succomber au « populisme », d’autant plus que les Guinéens ne se résument pas qu’aux seuls habitants de Conakry.

« C’est eux qui disent qu’ils ne font pas de la politique. Il (le colonel Mamadi Doumbouya) a été à Bambéto où il a été fraîchement reçu. Les gens lui ont fait savoir qu’ils sont extrêmement déçus de la tournure que prend son pouvoir. Ensuite, en revenant, on nous a dit qu’il aurait proprement été hué lorsqu’il traversait Dixinn. Après, il s’est offert une grande foule à Kaloum et maintenant il va à la Casse. On ne peut pas lui reprocher d’aller chez les uns et chez les autres ; mais, seulement, les Guinéens ne se résument pas qu’à ces trois points de la capitale. Donc, il ferait mieux de poser les bons actes que les gens vont apprécier de partout. Et, les médias sont là pour relayer ce qu’il fait et populariser le pouvoir », a dit Baadiko Bah.

A en croire le président de l’UFD, marquer positivement de son temps et respecter sa parole sont entre autres des sources intarissables de popularité. Il admet que les choses ne sont pas faciles, mais il conseille au colonel Mamadi Doumbouya de travailler de manière à débarrasser la Guinée des maux qui la gangrènent et à bien conduire la présente Transition. Et, de cette manière, assure Baadiko Bah, c’est le peuple qui viendra lui offrir les bains de foule qu’il cherche actuellement dans les rues de Conakry.

« Pour ces scènes de popularité, il y a la voie royale : c’est de marquer son époque, de montrer qu’il n’est pas là pour une région, une communauté ou une ethnie, qu’il n’est pas là pour pérenniser un pouvoir ethniciste ; mais, qu’il est là pour toute la Guinée et qu’il fait ce qu’il dit. Les choses ne sont pas faciles, nous le savons; mais, qu’il (colonel Mamadi Doumbouya) travaille pour toute la Guinée. Tout ce développement communautariste que nous observons ne peut pas lui rapporter la popularité. Il y a des voies royales pour ça. Pour l’instant, la situation économique est difficile, il doit pouvoir expliquer à la population que c’est tout à fait normal que cette situation soit difficile. Elle l’était bien avant et qu’il est en train de se battre pour rationaliser l’utilisation des maigres ressources, il essaye d’arrêter les pillages et pompages de nos ressources ; et, que les gens peuvent espérer un avenir meilleur dans une Guinée pour tous, une Guinée où il n’y a pas une domination politico-ethnique quelconque. S’il veut la popularité, avec ça, il n’a pas besoin de bain de foule. C’est les gens qui vont même aller lui offrir un bain de foule à son bureau », a indiqué Mamadou Baadiko Bah.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tel 622698041

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS