SOS : atteint du cancer de la peau, Ibrahima Sory Bah a besoin de 95 millions GNF

Ibrahima Sory Bah, âgé de 52 ans, originaire de Missidé N’Diiré, un secteur relevant de la sous-préfecture de Bourouwal, dans la préfecture de Télimélé, souffre d’un cancer de la peau de premier degré. Ce maître coranique, marié et père de 2 enfants, qui traine ce mal depuis deux ans, a besoin d’être évacué à Dakar ou à Tunis pour des soins appropriés. N’ayant pas les moyens de se soigner, Ibrahima Sory Bah lance un appel aux bonnes volontés pour l’aider à s’en sortir.

Interrogé ce lundi 16 mai 2022 par un journaliste de Guineematin.com, Mamadou Oury Bah, oncle maternel d’Ibrahima Sory Bah, a expliqué ce que représente cette maladie.

Mamadou Oury Bah, Oncle maternel d’Ibrahima Sory Bah

« Cela fait tout juste une semaine que j’ai compris qu’il est atteint de cancer de la peau. Je savais, il y a des années, qu’il avait un petit bouton à la joue. Je ne savais pas qu’il était atteint de cancer. C’est un maître coranique, il a une école où il formait les enfants, mais les gens ne payaient pas régulièrement. Donc, il vivait de la mendicité. C’est en ce moment qu’il a eu ce cancer de la peau mais un cancer de premier degré. Un cancer qui n’a pas atteint le sang, le cœur, les organes à l’intérieur du thorax. Donc, c’est un cancer qu’on peut traiter », a expliqué monsieur Bah.

Par ailleurs, notre interlocuteur lance un appel pressant aux bonnes volontés pour sauver la vie de son neveu. « Nous lançons un SOS à toutes les bonnes volontés pour nous aider à l’évacuer ou bien à mieux le traiter ici à Conakry. Il se traite actuellement à l’hôpital Jean Paul 2. Il est sous traitement de la chimiothérapie. Il doit faire 6 séances, espacées de 3 semaines. Après ces séances, on verra comment évolue sa plaie, mais on a envie d’aller plus loin. On envie d’aller suivre des traitements à Tunis ou à Dakar. Parce qu’à Dakar, il y a un centre de cardiologie très performant. Ça dépend de ce que nous aurons financièrement sous la main. Notre démarche, c’est de lancer un appel à toute bonne volonté de nous venir en aide pour trouver le financement. Nous avons estimé qu’il peut être traité à 95 millions GNF », a précisé Mamadou Oury Bah, oncle maternel de Ibrahima Sory Bah.

A date, la famille d’Ibrahima Sory Bah n’a pu collecter qu’une somme de 2 millions 730 mille francs guinéens et souhaite en avoir plus pour l’évacuer.

Pour ceux qui souhaitent apporter de l’assistance à cette cause humanitaire, la famille est joignable aux numéros de téléphone suivants : +224 628 94 54 13 et +224 664 05 47 27

Mohamed Guéasso DORE pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS