fondateurs-duniversitesSuite au protocole d’accord signé dans la soirée de ce samedi, 29 octobre 2016, entre le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et la chambre représentative de l’enseignement supérieur privé, plusieurs annonces ont été faites. C’est notamment la reprise de la réinscription des étudiants et la reprise effective des cours pour le lundi 31 octobre 2016 à partir de 8 heures sur toute l’étendue du territoire national, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.
Dans ce protocole, signé entre le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (MESRS) et la chambre représentative de l’enseignement supérieur privé (CRESUP), les points ci- après ont été retenus : la prise en charge des 4 171 étudiants inscrits hors « Djoliba », la non orientation des boursiers de l’État dans les facultés de médecine, dans les filières de génie, hôtellerie et tourisme, la sélection et l’orientation des bacheliers de 2016 et les arriérés de paiement », peut-on lire dans le protocole d’accord.

Dans le souci d’un apaisement du climat social, les deux parties disent s’accorder sur la prise en charge des 4171 étudiants inscrits hors Djoiliba, « sous réserve de contrôle et vérification des listes déposées par les institutions concernées ».

Mais, pour ce qui est de l’orientation des boursiers de l’État dans les facultés de médecine, dans les filières de génie, de l’hôtellerie et du tourisme, les parties se sont accordées à la non orientation dans toutes les facultés de médecine de la Guinée pour l’année académique 2016-2017. Mais, toutefois, les universités privées pourront inscrire les étudiants à titre privé.

S’agissant des filières d’ingénieurs ou de génie, le ministère de l’Enseignement supérieur et les universités privées ont retenu qu’elles soient ouvertes. Mais, avec un plafond de 50 étudiants par filière et la réduction des coûts de formation à la charge de l’État de près de 30 %.

Pour l’orientation des bacheliers de 2016, une commission technique paritaire déjà mise en place se réunira aujourd’hui même, samedi 29 octobre 2016, pour statuer sur l’état d’avancement du processus de sélection et d’orientation via la plateforme GUPOL.

Parlant des arriérés du second semestre 2015-2016, le gouvernement s’est engagé à les payer dans les meilleurs délais.

Par ailleurs, le CRESUP dit prendre bonne note de la volonté du gouvernement de ne pas octroyer la bourse pour l’enseignement supérieur à tous les bacheliers des prochaines années.

Enfin, les deux parties ont réitéré leur commune volonté de renforcer leur partenariat. Et, le gouvernement a promis de consulter, si nécessaire, le CRESUP et toute organisation du secteur de l’éducation, pour les décisions concernant le secteur.

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 620848501/666486601

Facebook Comments

Guineematin