Initiés par le gouvernement guinéen avec un financement de la BID (Banque islamique de développement), à travers le projet « Village durable Banko-Dabola », les travaux de construction de neuf kilomètres de pistes rurales ont été lancés en fin de weekend dernier dans la sous-préfecture de Banko. Ces travaux sont exécutés par l’entreprise SADCO (Saliou Diallo Construction) et ont un délai contractuel de six mois. Ils s’inscrivent dans la dynamique du gouvernement guinéen visant à désenclaver les zones de production agricoles en vue de faciliter aux paysans le transport et la commercialisation de leurs produits dans les grandes agglomérations, a appris le correspondant de Guineematin.com dans la région de Faranah.

Selon nos informations, ces neuf kilomètres de piste en construction se repartissent en trois tronçons. Et, à terme, ces routes vont désenclaver plusieurs localités de la préfecture de Dabola.

Naby Moussa Oularé, coordinateur du projet « Village durable Branko-Dabola »

« Le premier tronçon, c’est Fouladou- Dafélà, qui doit toucher Fouladou, Condelà, Dourégui maninka et Nabéla. C’est pour pouvoir faciliter le transport des produits agricoles de ces zones vers les centres de commercialisation », a indiqué Naby Moussa Oularé, le coordinateur local du projet « Village durable Branko-Dabola ».

Très conscient de l’impact de ce projet sur la vie des populations bénéficiaires, le Directeur Général de l’entreprise SADCO, Saliou Diallo, s’est engagé à tout faire pour respecter le délai contractuel de ces travaux.

Saliou Diallo, Directeur Général de l’entreprise SADCO

« Nous sommes là dans le cadre d’une mission pour réaliser les travaux dans le délai contractuel. Ici, je m’engage avec mon équipe technique et l’ensemble des travailleurs de l’entreprise SADCO SARL à réaliser les travaux dans un bref délai, avant les premières pluies », s’est engagé Saliou Diallo.

Présent au lancement de ces travaux, le chef du secteur de Dourénguila-Foula a, au nom des populations bénéficiaires, exprimé sa joie pour la réalisation de ces routes.

Bakary Diallo, chef du secteur de Dourénguila-Foula

« Nous sommes très contents pour la réalisation de cette route. On avait trop souffert. On avait toutes les peines d’écouler nos produits vers les centres de commercialisation. Si aujourd’hui nous bénéficions de cet ouvrage, nous ne pouvons que remercier le projet et le président de la République pour nous avoir doté de cette infrastructure », a dit le chef secteur, Bakary Diallo.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 620241513/660272707

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin