Comme annoncé dans une précédente dépêche de Guineematin.com, l’Assemblée nationale est en session plénière ce mardi, 3 juillet 2018, pour examiner un certain nombre de textes dont la Charte Africaine sur la sécurité routière et la Constitution de la Commission Africaine de l’Aviation civile, soumis par le département des transports.

Aboubacar Sylla

Mais, contrairement à l’annonce de certains de ses cadres, Aboubacar Sylla, le ministre d’Etat en charge des transports, ancien porte-parole de l’opposition, exerçant les mêmes fonctions dans le gouvernement actuel, ne s’est pas présenté à l’Assemblée nationale. Et cette absence a été vigoureusement dénoncée par les députés, notamment ceux de l’opposition réunis au groupe parlementaire Libéral Démocrate.

Le président de l’Assemblée nationale, Honorable Claude Kory Kondiano, qui dirige les débats, a expliqué à ses collègues députés qui exigeaient la présence physique d’Aboubacar Sylla, que le ministre des Transports est représenté à cette occasion par son homologue de la sécurité, Alpha Ibrahima Kéïra.

Après quelques remous, l’Assemblée a finalement retrouvé son calme et les travaux ont repris avec la présentation des rapports sur les textes précités. Ces présentations ont été faites par les députés Demba Fadiga, président de la Commission aménagement du territoire et Mamadou Kenda Diallo de la même commission.

A noter la présence à cette plénière des ministres de la Défense nationale, Dr Mohamed Diané (qui est également ministre d’Etat en charge des Affaires présidentielles), de la Sécurité et de la protection civile, Alpha Ibrahima Kéïra, de la fonction publique, Billy Nankouma Doumba, et de l’élevage et des productions animales, Patrice Millimono.

De l’Assemblée nationale, Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Guineematin