Kintinia (Siguiri) : une fille accouche et abandonne son bébé dans la brousse

29 juillet 2018 à 21 09 28 07287

Une fille nommée M’mahawa Condé a abandonné son nouveau-né en pleine brousse le samedi, 28 juillet 2018 à Bouré Kérouané, un district relevant de la sous-préfecture de Kintinia dans la préfecture de Siguiri. Après la découverte du bébé, sa mère a été identifiée et arrêtée, a appris Guineematin.com à Siguiri.

M’mahawa Condé a contracté une grossesse pour son fiancé dont nous ignorons le nom. Mais ce dernier a décidé de renoncer au mariage après avoir enceinté la fille. Déçue par cette décision de son fiancé, M’mahawa Condé décide aussi de se débarrasser du bébé aussitôt qu’il est né. C’est ainsi que le samedi, 28 juillet 2018, elle est partie accoucher toute seule en brousse. Elle abandonne là son nouveau-né pour rentrer chez elle.

Quelques temps après son départ, un chasseur de passage entend les pleurs du bébé dans la brousse. Moulé Coulibaly s’approche et vient trouver le nouveau-né là où sa maman l’a abandonné. Il a pris le bébé pour l’emmener chez le président du district.

« J’étais allé chasser quand j’ai entendu un bruit qui m’a semblé d’abord être des cris d’un chat, mais j’ai décidé tout de même d’aller voir de quoi s’agit-il. Quand je suis arrivé sur les lieux, j’ai été étonné de découvrir qu’il s’agit plutôt d’un nouveau-né abandonné là tout seul. Je l’ai pris pour l’envoyer immédiatement chez le chef du village », explique le chasseur.

Saisi de cette situation, le président du district décide de mener tout de suite une enquête pour identifier la femme qui a abandonné ce bébé dans la brousse. Il déploie une équipe de Donzos dans le village pour mener l’enquête. Après une tournée porte à porte dans la localité, la mère du bébé est identifiée et arrêtée.

« Quand le chasseur m’a ramené le bébé, j’ai demandé aux Donzos de boucler le village, puisque c’est un petit village, nous connaissions déjà quelles sont les femmes qui sont en ceinte ici. On a réussi donc à retrouver la mère qui a abandonné ce bébé. Au début elle a voulu nier, mais face à notre insistance elle a fini par reconnaitre son acte », nous a confié Ibrahima Kalil Camara, le président du district.

Après avoir reconnu son acte, M’mahawa Condé a expliqué avoir agi ainsi en raison de la décision du père du bébé de ne pas l’épouser. Elle a été conduite au poste de police de Bouré Kérouané qui doit la déférer devant la justice de paix de Siguiri.

 De SiguiriBérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Lire

Assainissement de Conakry : Cellou Dalein dénonce « l’amateurisme » du gouvernement

29 juillet 2018 à 20 08 04 07047

Les autorités guinéennes ont commencé à appliquer la décision du gouvernement interdisant la circulation jusqu’à 11 heures lors du dernier samedi de chaque mois, en raison des opérations d’assainissement de la ville initiées par le gouvernement de Kassory Fofana. Hier samedi, 28 juillet 2018, des agents de sécurité étaient postés dans différents carrefours de la ville pour empêcher la circulation des engins roulants. Mais selon Cellou Dalein Diallo, cette mesure relève purement et simplement de l’amateurisme. Le chef de file de l’opposition l’a dit au cours de l’assemblée générale hebdomadaire de l’UFDG, rapporte un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Devant ses partisans, Cellou Dalein Diallo a fustigé la décision du gouvernement invitant tous les habitants de la capitale à se mobiliser dans la matinée du dernier samedi de chaque mois pour assainir la ville. Il indique que  même dans les pays communistes, l’assainissement est organisé et exécuté par des sociétés mises en place à cet effet. « En Guinée, on dit que tout le peuple n’a qu’à sortir pour assainir. Chacun a la responsabilité de rendre propre sa maison et sa concession ; mais, la voie et les places publiques, ça ressort de la collectivité et du gouvernement. Ils devaient mettre en place un système de ramassage des ordures, d’assainissement des caniveaux.

Vous avez vu l’autre fois, à 3 heures du matin, un ministre vient pour curer les caniveaux avec des journalistes… Ce n’est pas le travail du ministre. Le travail du ministre, c’est de réfléchir pour identifier, formuler, mettre en œuvre  des projets qui garantissent l’application de la politique du gouvernement sur l’ensemble du territoire. Il ne peut pas être présent partout. Mais, étant là où il doit être, il doit disposer d’un système de contrôle qui doit s’assurer que ceux qui ont le mandat, ceux qui ont le contrat, le font. Les guinéens sont aussi habitués à cet amateurisme du gouvernement d’Alpha Condé, d’où le retard du pays  », a dit l’opposant.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Lire

Déviation de Linsan : la circulation des voitures à nouveau coupée

29 juillet 2018 à 10 10 52 07527

Le passage des voitures est bloqué depuis ce dimanche matin au niveau de la déviation de Linsan. Aménagée récemment pour permettre la circulation jusqu’au rétablissement du pont qui s’est affaissé, cette déviation a été submergée par l’eau, ce qui empêche le passage des petites voitures, a appris Guineematin.com à travers son correspondant à Kindia.

Les fortes pluies enregistrées ces derniers jours dans notre pays continuent de causer des désagréments à de nombreux citoyens. Outre les multiples inondations qui sont survenues à Conakry, les eaux de pluie ont provoqué une crue du fleuve Konkouré, et la déviation  de Linsan a été complètement inondée dans la nuit d’hier samedi à ce dimanche, 29 juillet 2018.

Selon des citoyens qui ont contacté le correspondant de Guineematin.com à Kindia dans la matinée de ce dimanche, la circulation des petites voitures est actuellement bloquée en raison du niveau de l’eau qui a envahi la déviation. Un responsable du ministère des Travaux Publics que nous avons joint au téléphone confirme l’information et indique que le passage des voitures a été stoppé pour éviter des accidents.

Car, dit-il, il y a des risques que l’eau emporte une petite voiture qui s’aventurerait sur cette déviation.  C’est pourquoi, seuls les véhicules gros porteurs passent en ce moment sur cette déviation. Conséquence, de nombreux citoyens sont à nouveau bloqués sur les lieux ce dimanche matin. Mais notre source  au ministère des TP précise que les voitures pourront passer dès que le niveau de l’eau va baisser.

Ce responsable annonce dans le même temps que les travaux de reconstruction du pont de Linsan sont aujourd’hui très avancés et que l’ouvrage de franchissement pourrait être inauguré dans les prochaines semaines.

A suivre !

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628124362

Lire