Le Parlement des Jeunes Leaders de la Société Civile guinéenne (antenne de Bambéto), a organisé ce jeudi 28 septembre 2017, une conférence-débat, en prélude à la célébration du premier anniversaire de se sa création. Cet échange, organisé à la maison des jeunes de Taouyah, avait pour thème « 28 septembre ». C’est le célèbre professeur Djibril Tamsir Niane, écrivain guinéen, qui a animé la conférence, rapporte Guineematin.com, à travers un de ses journalistes.

Thierno Abdoul Bah, président du Parlement des Jeunes Leaders de la Société Civile guinéenne de Bambéto, s’est félicité que cette date de la création de son mouvement coïncide à l’anniversaire du référendum de 1958. « Pour fêter son premier anniversaire, l’antenne de Bambéto a décidé d’organiser cette conférence débat qui s’inscrit dans le cadre de la commémoration du 28 septembre 1958, date à laquelle la Guinée française a décidé de prendre son destin en main et de dire Non à la domination coloniale qui a abouti à notre indépendance le 02 octobre 1958 », a-t-il indiqué.

Selon monsieur Bah, son antenne qui est la 19ème et dernière à être mise en place, depuis son installation il y a un an « participe activement à la réalisation de tous les projets du parlement et mène en son sein d’autres activités pour contribuer au développement de notre chère Guinée et à la construction d’une élite jeune, citoyenne et active », a-t-il expliqué.

Inconnu de la nouvelle génération, Djibril tamsir Niane a donné de larges informations sur la date historique du 28 septembre 1958, qui a permis à la Guinée d’accéder à son indépendance le 02 octobre de la même année. Pour le professeur Niane « le référendum n’était pas soutenu que par Sékou Touré, mais par la majorité des guinéens, dont certains intellectuels à l’image de Barry Diawadou, Diallo Teli… », a-t-il affirmé.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tel. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments