Manif à LabéLe calme est revenu dans la cité en début d’après-midi, suite au déploiement des forces de l’ordre par les autorités régionales, a constaté Guineematin.com sur place.

Les jeunes manifestants qui n’ont opposé aucune grande résistance aux services de sécurité et ils viennent de changer de stratégie dans la lutte qu’ils mènent depuis pratiquement plusieurs semaines contre Samba Camara, assumant les fonctions de directeur de la maison régionale de la jeunesse de Labé.
Dans un mémorandum de deux pages, le collectif des jeunes manifestants rejette en bloc les arguments du gouverneur de région qui refuse d’accéder à leur demande.
Pour la suite des négociations, ils sollicitent l’implication des responsables des conseils préfectoral et régional des organisations de la société civile en présence des chefs religieux de la place qui ont déjà été interpellés sur la question de la maison régionale de la jeunesse par les adversaires de Samba Camara.
Chose importante : dans ce document non signé, il apparaît clairement une volonté manifeste de ces jeunes de faire accréditer la thèse de l’existence d’une connexion entre votre serviteur, Idrissa Sampiring Diallo, le gouverneur de Labé et le pauvre Samba Camara dans cette affaire de la maison des jeunes. Ils vont jusqu’à demander au gouverneur de Labé les raisons de ma présence régulière au gouvernorat. Dans leur entendement ma casquette de journaliste seule n’est pas suffisante pour me donner le droit d’aller au gouvernorat.
Nous vous proposerons dans nos prochaines éditions l’intégralité de ce mémorandum.

Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Commentaires