Marché, MamouConnue pour sa position géographique et son relief accidenté, la ville de Mamou fait face à de nombreux accidents de la circulation. En moyenne, la ville carrefour enregistre quatorze accidents par mois, a appris Guineematin.com à travers un de ses correspondants locaux.

Selon un rapport de quatre pages, rendu public ce mercredi 21 Septembre par l’officier en charge de la sécurité routière au niveau du commissariat central de police de Mamou, du 1er Janvier au 31 Août 2016, la commune urbaine de Mamou a enregistré 112 cas d’accidents ayant fait six morts et 77 blessés dont 56 graves.

Il ressort également de ce rapport intitulé ‘’statistique des accidents de la circulation routière’’, que ces accidents ont causé 101 cas de dégâts matériels dont 85 jugé importants.

Pour le seul mois de Février au niveau de la commune urbaine, vingt-neuf motos et cinq voitures ont été endommagé dans vingt-deux cas d’accidents ayant fait 23 blessés dont 17 graves, révèle ce rapport de la police routière.

Rencontré ce Mercredi 21 Septembre 2016, l’officier en charge de la sécurité routière au niveau du commissariat central de police de Mamou, le capitaine Moïse Haba, a confié à Guineematin.com que le manque de maîtrise des conducteurs et l’ignorance ou le non-respect du code de la route sont entre autre les causes de la quasi-totalité des accidents enregistrés dans cette ville cosmopolite.

« Il y a des gens qui se mettent dans la circulation, alors qu’ils ne maîtrisent pas leurs volants. Par contre, d’autres savent conduire ; mais, ils ignorent ou ils refusent de respecter le code de la route. C’est pourquoi, il y a trop d’accidents à Mamou», a déclaré le capitaine Haba.

Pour atténuer ces accidents dans la ville carrefour, l’officier en charge de la sécurité routière sollicite l’implication active des parents pour sensibiliser les jeunes qui sont très souvent les principales victimes.

De Mamou, Mamadou Baïlo Keita pour Guineematin.com

Tél. : 622 97 27 22

 

Facebook Comments