C’est le début d’un bras de fer dans le monde des médias en Guinée. Poussé par on ne sait qui, le ministre de la Communication- un prototype d’un pur produit moulé, fabriqué et vendu par les médias privés guinéens- s’en prend clairement au groupe HADAFO médias.

En attendant de revenir ce dossier qui devrait réveiller la conscience et la confraternité qui fait souvent défaut dans le monde des médias guinéens, Guineematin.com vous propose, ci-dessous, la correspondance du ministre de la Communication, Alhousseiny Makanéra Kaké, et la réaction du Président Directeur Général du groupe HADAFO médias, Lamine Guirassy.

 

Makanéra Alhousseiny Kaké, ministre de la Communication de la République de Guinée a écrit :Makanéra

Monsieur le Directeur,

 Il m’est arrivé de constater avec regret que votre télévision Espace Tv, émet en Guinée en violation expresse des dispositions légales notamment celles portant sur le cahier de charges d’implantation et d’exploitation des radios et télévisions commerciales privées en République de Guinée. 

En conséquence, je vous demande de bien vouloir faire arrêter toutes les émissions sur ladite chaîne en attendant de vous conformer à la réglementation en vigueur.

J’attache du prix à l’application de la présente et vous prie de croire en l’assurance de ma considération distinguée./.

LaminePour sa part, s’adressant à Guineematin.com, le patron du groupe HADAFO médias a clairement démontré la légalité des activités de son média. Parlant de la société ‘’Espace Tv’’, Lamine Guirassy a indiqué que « la société Espace Tv est une entreprise régulièrement immatriculée en Guinée et qui dispose d’un statut et d’un RCCM (registre de commerce). En cette qualité, elle dispose de tous les droits pour produire et vendre des contenus télévisuels en Guinée ».

Et, pour ce qui concerne la télévision ‘’Espace Tv’’, le PDG de HADAFO médias a expliqué qu’elle ne pourrait être interdite en Guinée, « puisqu’elle n’y existe pas tout simplement ! On ne diffuse aucun contenu depuis le territoire guinéen. Nous n’avons aucun moyen sur le sol guinéen dans ce domaine… ».

Enfin, estime Lamine « puisque le ministre est à la tête d’une administration, il serait bien qu’il nous adresse un écrit nous notifiant sa décision afin qu’on lui réponde officiellement par courrier »

Par ces explications de Lamine Guirassy, on comprend que la télévision Espace est en Guinée comme le sont des télévisions étrangères que les abonnés Guinéens (nationaux et étrangers) peuvent (ou pas) décider de regarder…

Un détail qui pourrait aider notre ministre de la Communication à bien comprendre le système de communication. Qui a dit qu’il faut mettre les hommes qu’il faut à la place qu’il faut ?

Finalement, celui qui paraissait être le sympathique ami des journalistes guinéens du gouvernement en sera-t-il le bourreau ? Attendons de voir !

Nouhou Baldé

Facebook Comments