Humanitaire : SOS pour Thierno Malal Diallo qui souffre d’une tumeur faciale

6 octobre 2016 à 15 03 01 100110
Thierno Malal Diallo à l'hôpital sino-guinéen

Thierno Malal Diallo à l’hôpital sino-guinéen

Ancien footballeur de l’équipe préfectorale de Mali d’où il est originaire, Thierno Malal Diallo traîne une tumeur faciale depuis 2006. Aujourd’hui, il est pris en charge à l’hôpital Sino-guinéen par le collectif « SOS Malal », à travers les différents fonds collectés, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters qui s’est rendu dans ledit hôpital, dans la soirée de mercredi 05 octobre 2016.

Lire

Santé : le virus de l’Hépatite B est cent fois plus infectieux que le VIH, selon l’OMS

28 juillet 2016 à 18 06 14 07147
Docteur Abdourahmane Ndiouriya Diallo, président de l’ONG SOS Hépatite

Docteur Abdourahmane Ndiouriya Diallo, président de l’ONG SOS Hépatite Guinée

La journée mondiale contre les hépatites a été célébrée, ce jeudi 28 juillet 2016, à travers le monde. A l’occasion de cette journée, l’ONG SOS Hépatites Guinée a fait une communication sur cette maladie par une conférence de presse, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Lire

Ratoma : SOS pour un homme non identifié qui est entre la vie et la mort

25 décembre 2015 à 2 02 04 120412

maladeC’est à 23 heures et quelques minutes qu’un patient a contacté Guineematin.com pour venir d’urgence voir un homme de plus de 40 ans qui se tord de douleurs au centre médical communal de Ratoma, précisément au premier étage, dans la salle « Hospitalisation Chirurgicale », lit n°2.

Lire

11 blessés par balles à la Cimenterie : l’auteur des tirs et des victimes se prononcent

16 octobre 2015 à 12 12 27 102710

Thierno Amadou Diouldé BarrLa tension post électorale, ajoutée à l’insécurité ambiante engendrent des suspicions et des dégâts dans nos quartiers. Dans la journée du mercredi 14 octobre 2015, un citoyen de la Cimenterie a usé de son fusil de chasse, calibre 12, pour tirer sur onze personnes, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters qui a rencontré les victimes et l’auteur des tirs hier, jeudi.

Lire

« Dans 5 jours, tous les contacts en surveillance à Kamsar seront libérés », dit le préfet de Boké

19 juin 2015 à 12 12 43 06436

KamsarDepuis les deux derniers cas confirmés d’Ebola à Tamaransy, il y a plus d’une semaine, aucun nouveau cas n’a été décelé dans la préfecture de Boké. Docteur Mamadou Kaba de la coordination de riposte à Ebola, Mr Jacques Andréa, chargé des catastrophes à la Croix-Rouge et le Préfet de Boké, Monsieur Mohamed Lamine Doumbouya, tous joints au téléphone par le correspondant de Guineelmatin.com à Boké hier, jeudi 18 juin 2015, ont tous rassuré que la maladie à virus EBOLA est sous contrôle à Boké.

Lire

Ebola de nouveau à Télimélé : Tout le village sera sous mesure sanitaire

28 mai 2015 à 23 11 58 05585

Maurice Béavogui, Directeur de l'Hôpital préfectoral de Télimélé« Les membres de l’équipe sont revenus sains et saufs à Télimélé. Ils ont retrouvé l’origine de la femme décédée d’Ebola à Fria », s’est réjouit Dr. Maurice Béavogui, Directeur de l’hôpital préfectoral de Télimélé et DPS intérimaire, joint au téléphone par Guineematin.com cette nuit, aux environs de 22 heures 30.

Lire

Manifestation à Ignace Deen : « ce sont des loubards…», dit Dr. Awada

10 mars 2015 à 23 11 43 03433

Ignace Deen, hôpital, SantéLes  jeunes de Sandervalia (commune de Kaloum) ont manifesté dans la matinée de ce matin, mardi 10 mars 2014 pour protester contre la mort d’un malade encore refoulé par les médecins de l’hôpital national Ignace Deen. La police est venue les pourchasser à coups de gaz lacrymogène. 

Lire

Un corps à Kénien : attendue depuis 11 heures, la croix rouge n’est toujours pas arrivée (17 heures 52′)

24 février 2015 à 18 06 11 02112

voiture croix rouge, LabéLa galère des familles continuent à Conakry. A cause de l’urgence Ebola, la communauté ne doit pas prendre et enterrer les corps. Quand il y a un décès, il y a un protocole Ebola qui veut que des agents viennent prélever et vérifier si le défunt est mort ou pas d’Ebola. Malheureusement, à plusieurs reprises, Guineematin.com a été contacté par des familles qui appellent et attend des heures sans voir le moindre agent, alors que la famille a appelé et tout fait pour respecter le protocole Ebola.

Lire

Vidéo de la panique Ebola dans les écoles ! Réaction de la croix rouge sur la « pulvérisation » des écoles

10 février 2015 à 18 06 06 02062

La psychose d’Ebola a créé la panique dans plusieurs écoles de Conakry et de la haute banlieue de la capitale guinéenne, ce mardi 10 février 2015. Une rumeur laissant entendre que les enfants vont être vaccinés dans les écoles a été rependue un peu partout dans le grand Conakry par on ne sait qui et pour quel motif. A Ratoma, Sonfonia, Cimenterie et Kagbélin, plusieurs parents sont partis récupérer leurs enfants « avant l’arrivée des agents de la croix rouge »…

Lire

SOS pour l’hôpital régional de Kankan : l’incendie de la centrale électrique (vidéo)

30 janvier 2015 à 0 12 51 01511

Kankan, hôpital Comme nous l’annonçait Guineematin.com un peu plutôt, la centrale électrique de l’hôpital régional de Kankan a pris feu dans la journée d’hier, jeudi 29 janvier 2015, à 11 heures 30 minutes. Interrogé sur place par notre correspondant à Kankan, le technicien responsable du groupe a expliqué sa surprise de voir ce groupe prendre feu quelques minutes seulement après sa mise en marche.

Lire

Linsan Saran (Lélouma) : Découverte de 2 malades suspects d’Ebola qui se cachaient à Balandougou 

26 janvier 2015 à 16 04 13 01131

Directeur préfectoral de la Santé de Lélouma, Dr Ouo-Ouo PAMOULa coordination préfectorale de riposte contre la maladie hémorragique à virus Ebola dans Lélouma a eu de la peine à retrouver le dimanche 25 janvier dernier un cas suspect d’Ebola venu de Conakry qui était caché dans le village de Balandougou situé à 7 km de la commune rurale de Linsan Saran, a appris le correspondant de Guineematin.com d’une source officielle.

Lire