Rectorat, université, KankanHier, mercredi 18 février 2015, le comité local de rispote contre le virus hémorragique Ebola était venu rencontrer les étudiants de l’Université de Kankan pour les sensibiliser sur cette épidemie.

Le porte parole de l’équipe de sensibilisation a été introduit par le Vice-Recteur chargé de la Recherche, Dr. Kabinet OULARE. Le communicateur a commencé par attirer l’attention des étudiants sur les effets de cette épidemie sur le système éducatif « si l’ouverture des classes a retardé cette année, c’est à cause de cette épidemie. Alors, soyons vigilants pour l’éradiquer».

Le chirigien pédiatre, Dr. CONDE, demandera à chaque étudiant d’être vigilant tant sur le campus que dans les quartiers où ils résident pour éviter d’être en contact avec des suspects. Il a ensuite invité les étudiants à éviter les fausses rumeures qui entrainent des troubles et des dégats incalculables. Il dira que les colporteurs des fausses rumeures sont des énnemis de la nation qui veulent à tout pris voir le pays en feu et à sang, « on se demande pour quel interet…».

Le porte parole de l’équipe a donné des niméros de contacts des agents de la direction préfectorale de la santé (DPS) de Kankan chargés de la riposte contre Ebola et du centre de traitement Ebola.

L’équipe a terminé sa comminucation par l’invitation des étudiants au lavage des mains et au prélèvement de la température.

L’équipe de sensibilisation est passée de classe en classe pour faire cette sensibilisation sur Ebola. Passer par les universités pour parler d’Ebola est pour ce comité une approche plus sûre pour vaincre l’épidemie. « Les étudiants sont bien placés pour trasmettre les messages sur Ebola à leurs frères lycéens et des autres niveaux du système éducatif », ont-ils estimé.

De Kankan Mamadou Sounoussy Diallo pour Guinéematin.com

Tél. : 622  398 283

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin