Cellou Dalein DialloL’air très remonté, le chef de file de l’opposition guinéenne a vigoureusement condamné la dernière sortie médiatique du président de la République qui a nié l’usage des balles réelles contre les manifestants désarmés. 

« J’ai entendu un ministre de la République dire qu’il ne sait pas d’où venaient les balles. Mais, nous nous savons d’où viennent les victimes : c’est nous », a notamment dit le président de l’UFDG, sous un tonnerre d’applaudissements de militants au cimetière de Bambéto.

En français comme en poular, Cellou Dalein Diallo a demandé à ses militants et plus généralement à l’ensemble des populations de Conakry de sortir demain, lundi, encore plus nombreux que par le passer pour démontrer au régime Alpha Condé qu’il n’aura jamais la paix tant qu’il ne gouvernera pas de façon démocratique le pays que Dieu nous a donné en commun…

Abdoulaye Oumou Sow était au cimetière de Bambéto pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin