Signature de « l’accord global définitif » du dialogue politique : explication de notre envoyé spécial

accord politique,Comme annoncé précédemment, la classe politique guinéenne s’est retrouvée en grand nombre dans la salle des Actes du palais du Peuple, à Conakry, avec les grands leaders de l’opposition (Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré…), des émissaires de la mouvance présidentielle (Lansana Comara Saran Mady Touré,  Saliou Bella Diallo…), des membres du gouvernement (Kiridy Bangoura, Cheick Sako, Thierno Ousmane Diallo…) et des représentants de la communauté internationale comme le chef de la délégation de l’Union européenne, l’ambassadeur des USA en Guinée, l’émissaire onusien, Mohamed Ibn Chambas… rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com au palais du Peuple.

C’est finalement aux alentours de 20 heures 25’ que des représentants des deux bords politiques opposés ont apposé leurs signature au bas de l’accord politique définitif qui va sceller les conditions d’organisation de l’élection présidentielle du 11 octobre 2015.

Entre autres importants points de cet accord, le reporter de Guineematin.com a noté le remplacement des deux commissaires décédés par des opposants, l’audit du fichier électoral sous la supervision de l’ONU, l’OIF et la CEDEAO, la recomposition de 128 communes (les 38 urbaines et 90 rurales les plus peuplées de la Guinée)…

Enfin, la date de l’élection présidentielle devient « consensuelle» au 11 octobre 2015 ! Evidemment, plusieurs opposants croient déjà avoir de nouveau été roulés dans la farine par le PROFESSEUR Alpha Condé considéré par beaucoup de compatriotes comme étant un véritable boulanger politique !

A suivre !

Abdoulaye Oumou Sow était au palais du Peuple à Conakry pour Guineematin.com

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS