Huit (8) militants de Moussa Dadis condamnés par un tribunal à Conakry

Captain Moussa Dadis Camara of Guinea walks with new Prime Minister Komara during arrival of Libya's President Gaddafi in Conakry airportC’est dans l’après-midi de ce lundi 7 septembre 2015 que le tribunal de première instance de Mafanco a condamné huit (8) jeunes militants des Forces Patriotiques pour la Démocratie et le Développement (FPDD) de l’ancien chef de la junte guinéenne, Moussa Dadis Camara, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters qui était à Mafanco.

Ils avaient été arrêtés le 31 août 2015 dernier à Conakry, alors qu’ils manifestaient pacifiquement pour réclamer le retour en Guinée de leur président, en exil forcé à Ouagadoudou depuis 2009 et qui a vainement essayé de rejoindre notre pays pour se porter candidat à la magistrature suprême.

Les audiences avaient démarré le jeudi 3 septembre 2015. Mais, c’est ce lundi que le verdict a été rendu au terme de plusieurs heures de débats entre les avocats de la défense et le ministère public. Les huit jeunes sont condamnés à deux (2) mois de prison assortie de sursis.

Maître David Béavogui, l’un des avocats de la défense, rejette la condamnation. « Nous voyons à travers ce procès que les autorités veulent juste faire taire ces jeunes. Nombreux d’entre eux comme vous avez suivi lors de l’audience, venaient du travail. Ce sont surtout des hommes de métier », a-t-il expliqué.

Ainsi, selon maître David Béavogui, le collectif des avocats de la défense des huit jeunes condamnés vont interjeter appel les prochains jours.

Kolouba Koivogui pour Guineematin.com

Tél. : 624 21 00 81

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS