KoïnLa circonscription électorale de Kankan compte 53 884 inscrits dont 125 246 dans la commune urbaine, repartis entre 709 bureaux de vote dont deux cent quatre vingt treize (293) pour la commune urbaine de Kankan, a appris Guineematin.com à travers son correspondant local.

Le bureau du vote N°7, situé dans le quartier Briqueterie où le Préfet de Kankan Aziz Diop s’est acquitté de son droit, a ouvert à 7H 00. Le Président de ce bureau de vote, Monsieur  Daouda Doumbouya indique que tout le matériel électoral était au complet à l’ouverture de son bureau de vote. Sur les 350 inscrits une vingtaine seulement avaient pu voter. Cette situation s’explique, selon Doumbouya, par l’exploitation difficile du listing d’émargement où les électeurs ne sont pas inscrits par ordre alphabétique. Il ajoute aussi que dans son bureau, un accesseur est absent. Du coté des délégués, (4) partis étaient représentés : le RPG, l’UFDG, l’UFR et le PEDN.

Non loin de là, au bureau vote N°3, Monsieur Mory Keita, le président de ce bureau, a indiqué à Guineematin.com qu’il a 475 électeurs pour (400) bulletins. Soit donc un manque de (75) bulletins. Là aussi, ce sont (7) partis sur (8) qui étaient représentés.

Au bureau de vote N°01 et N°02 le constat était que tous se passait bien comme l’indiquent les présidents de ces bureaux de vote, Elhadj Aboubacar FALL et AnsoumaneMansaré. L’anomalie majeure était que certains électeurs ne connaissaient pas leur bureau de vote et le listing difficile a utiliser.

Dans le quartier Heramakonon, selon Amara Touré, président de ce bureau de vote, il y a 458 électeurs inscrits. Il lui manquait 148 bulletins. L’autre difficulté est la liste d’émargement qui donne des soucis identification.

Au bureau de vote N°017, sis à l’école primaire de MissiraKoko, c’est seulement à 9H 5mn que les opérations de vote ont commencé. Le motif, selon Ansoumane Traoré, le président de ce bureau de vote « c’est le président qui avait été désigné qui a démissionné et avait confisqué tout le matériel électoral». C’est dans un autre bureau de vote où Ansoumane Traoré est allé prendre quelques bulletins de vote et enveloppes pour soulager les 543 électeurs de son bureau de vote.

Au bureau de vote N°0010, ayant 560 inscrits, le constat était la lenteur des opérations de vote qui s’explique par l’état de la liste d’émargement. Parmi les bureaux de vote parcourus ce matin à Kankan, seul ce bureau de vote utilisait le thermo flash pourtant conseillé en cette période d’Ebola.

Dans le bureau de vote N°007, selon Kekoura Camara, son bureau compte (2) absents parmi lesquels : le Vice-Président et le deuxième accesseurs. Déjà, sur les 552 électeurs, 300 avaient pu voter. Selon Kekoura, cette absence a entraîné des difficultés. Le secrétaire de ce bureau de vote émargeait sur le listing d’émargement en lieu et place des électeurs.

Cette visite s’est terminée par les bureaux de vote N°001 et 003 respectivement dans les quartiers Kabada1 et Kabada2. Là les présidents disent que tout fonctionne bien. Le seul problème est l’exploitation de la liste d’émargement.

Dans les bureaux de vote visités il y a au moins un agent de sécurité (policier ou gendarme). Pour le moment, il n’y a pas incident majeur constaté à Kankan. Les difficultés du côté des électeurs est leur méconnaissance de l’emplacement de leur bureau de vote.

De Kankan, Sounoussy Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin