El hadj Boubacar DialloLes affrontements pré électoraux ont occasionné des dégâts importants à Banankoro, dans la préfecture de Kérouané, a appris Guineematin.com d’une des victimes. « Nos maisons ont été incendiées à Banankoro. 16 maisons. Personnellement, j’ai perdu 3 annexes, 4 chambres, deux salons, deux toilettes, un bureau, un garage, une boutique… 16 motos ont été incendiées chez moi dont des motos des gens venus des villages éloignés. Je demande de l’aide. Je ne suis sorti qu’avec mon téléphone. Pour manger ou m’habiller, c’est seulement si j’ai de l’aide », a notamment plaidé Elhadj Boubacar Diallo, victimes des affrontements de Kérouané, dans la préfecture de Kérouané.

El hadj Boubacar Diallo est originaire de Djiguéssoulou (Niagara). Marié à trois femmes et père de quinze enfants, El hadj Boubacar a été obligé avec sa famille d’abandonner tout, après 20 ans passé à Banankoro, pour rentrer à Mamou. Après avoir vu toutes ses réalisations réduites en cendre, El hadja Boubacar et sa famille vivent dans des conditions difficiles et dépendent actuellement des personnes de bonnes volontés.

Ecoutez les explications d’El hadj Boubacar Diallo, rencontré par le correspondant de Guineematin.com à Mamou :

De Mamou, Mamadou Mouctar Barry pour Guineemarin.com

Tel : 00224 621 607 907

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin