Tougué à l'attente du PM (7)Dans le cadre de l’application de l’accord politique du 20 août 2015, le préfet de Tougué, Elhadj Abdourahamane Baldé, a présidé la cérémonie  d’installation de l’unique délégation spéciale concernée de sa préfecture a appris Guineematin.com à travers son correspondant local hier, mercredi 21 octobre 2015.

C’est le siège de la mairie qui a abrité la cérémonie qui devrait se tenir à 12 heures et qui a finalement pu se tenir à 14 heures à cause des problèmes liés au choix des différents représentants au sein des partis politiques concernés.

A rappeler que la désignation de ces membres est fonction des résultats de la liste proportionnelle aux élections législatives de 2013. Ainsi, l’UFDG prend la tête de la commune avec quatre (4) membres, l’UPR occupe la vice-présidence avec un (1) membre, ainsi que le RPG et le GRUP qui ont également un représentant chacun.

Dans son discours de circonstance, le préfet de Tougué, après avoir signifié la mission cardinale d’une délégation spéciale, a expliqué qu’elle n’est plus politique, qu’elle doit observer une certaine neutralité et que, désormais, c’est la politique du gouvernement qu’il faut soutenir et défendre.

Dans son discours de sortie, Hadja Hafsatou Diallo, le maire sortant, a exprimé une reconnaissance à ceux qui lui ont permis d’occuper ce poste durant ces années et parlé des actes posés sous sa mairie.

Pour sa part, le maire entrant, Mohamed Sacko Barry, dans son intervention, a expliqué que la délégation qu’il va désormais diriger n’a pas de couleur politique et elle sera au service de la communauté.

En termes de priorités, le président de la délégation a promis : « d’abord, maintenir la cohésion sociale et, ensuite, faire un diagnostic réel des besoins communautaires, district par district. Initier des projets avec le concours des relations, tenter de trouver des opportunités d’ouvrir la commune, en trouvant des actions qui vont permettre son développement économique. Avec tout ça, on pourra réussir à changer positivement le visage de Tougué. Au cas contraire, si on est incapable de le faire, nous sommes prêts à démissionner » a-t-il promis.

S’agissant du cumul de poste, parce que étant aussi secrétaire fédéral de l’UFDG, le nouveau maire de Tougué a dit : « maintenant, ce qu’il faut, c’est d’assumer les fonctions cardinales et régaliennes qui reviennent à une délégation, tout en étant absolument au centre. Le reste, c’est aux instances de mon parti qui peuvent décider en fonction des textes qui le régissent ».

A signaler que la cérémonie a été un peu perturbée par des huées des groupes de jeunes opposés et qui étaient dans la salle. Certains d’entre eux visaient le président entrant et d’autres son vice-président, Mamadou Saliou Camara pour les autres.

Il est à préciser que la délégation est composée de 7 membres dont une femme, Madame Barratou Diallo. Mais, cette nouvelle équipe est déjà décriée par les citoyens de Tougué qui estiment qu’à part le président, les autres n’ont pas les critères qu’il faut pour être conseillers communaux.

De Tougué, Alpha Ibrahima Diogo Baldé pour Guineematin.com

 

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin