Thierno Abdoul Hamid Baldé, imam de la mosquée de CompanyahA Labé, soufis et sunnites ont différemment organisé la célébration du nouvel an musulman, le vendredi 23 octobre dernier. En dépit de cette divergence de point de vue, l’imam de Companyah, dans la commune urbaine, avait invité chaque musulman de Labé au respect des croyances de l’autre, pour permettre à l’islam de s’enrichir de la diversité d’opinion.  

C’est le dossier du jour que nous propose Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com en format audio :

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin